Aubépine: culture dans le jardin, propriétés, espèces

Aubépine: culture dans le jardin, propriétés, espèces

Plantes de fruits et de baies

Usine aubépine commune (lat.Crataegus laevigata), ou aubépine épineuse, ou aubépine lissée, ou gaud, ou coccinelle est une espèce du genre Aubépine de la famille des Rosacées. À l'état sauvage, on le trouve en Amérique du Nord, dans toute l'Europe en lisière de forêt, dans les forêts de pins et de feuillus, sur des sols argileux lourds. Le nom spécifique de l'aubépine se traduit par «forte», ce qui parle de la qualité de son bois, et peut-être de la capacité de la plante à vivre jusqu'à 400 ans.
L'aubépine ne nécessite pas de soins particuliers et est cultivée comme plante ornementale et médicinale.

Planter et entretenir l'aubépine

  • Un atterrissage: mieux en automne, pendant la période de chute des feuilles, mais c'est aussi possible au printemps, avant le début de l'écoulement de la sève.
  • Floraison: au printemps ou au début de l'été.
  • Éclairage: lumière du soleil éblouissante.
  • Le sol: sols fertiles lourds et bien drainés.
  • Arrosage: en saison normale, un arrosage par mois suffit pour une consommation de 1 seau par buisson adulte. En cas de sécheresse, arrosez plus souvent.
  • Top dressing: une fois par saison, avant la floraison, une solution de molène est introduite dans le sol (1:10).
  • Recadrage: au printemps, à des fins sanitaires et pour la mise en forme de la couronne.
  • La reproduction: graines, drageons, greffage, stratification et boutures.
  • Ravageurs: puceron vert du pommier, cochenilles du pommier en forme de virgule, vers à feuilles roses et aubépines.
  • Maladies: oïdium, taches ocres, brunes, blanches, grises et jaunes.
  • Propriétés: certains types d'aubépine ont des propriétés médicinales.

En savoir plus sur la culture de l'aubépine ci-dessous.

Description botanique

La plupart des aubépines sont des arbres à feuilles caduques et à tiges multiples, mais il existe également des espèces végétales semi-persistantes. En hauteur, les aubépines atteignent de 3 à 5 m, mais dans des conditions optimales, elles peuvent atteindre 12 m. Leur couronne est ronde, dense, ovoïde ou sphérique, souvent asymétrique. L'écorce est grise ou brune, fissurée ou côtelée; chez certaines espèces, elle s'écaille en petites plaques. Les branches sont droites, en zigzag ou en pleurs. Jeunes pousses - à pubescence tomenteuse ou nues, rouge pourpre. Les branches de nombreuses espèces ont des épines sans feuilles allant de 5 mm à 10 cm de long, se développant à partir des bourgeons axillaires. Les espèces d'aubépine asiatiques et européennes ont peu ou pas d'épines.

Des feuilles d'aubépine arrondies, rhombiques, elliptiques ou ovoïdes avec une lame pennée incisée, entière ou lobée à bords dentelés, dentelés ou disséqués sont situées sur les pousses en spirale. La longueur des feuilles est de 1 à 12 cm, elles peuvent être glabres ou densément pubescentes, pétiolées ou presque sessiles. À l'automne, les feuilles de nombreuses espèces deviennent orange, violettes ou dorées, mais certaines espèces gardent les feuilles vertes jusqu'à ce qu'elles tombent.

Les fleurs d'aubépine blanches, roses ou rouges d'un diamètre de 1 à 2 cm à cinq pétales forment des inflorescences complexes en corymbe ou en ombelle. Parfois, elles sont à fleurs multiples, mais chez certaines espèces, les fleurs sont uniques ou rassemblées dans un bouquet de 2-3 pièces. Les fleurs contiennent de la diméthylamine, ce qui leur donne une odeur de poisson en décomposition. L'aubépine commence à fleurir au printemps ou au début de l'été.

Les fruits d'aubépine sont de petites pommes sphériques, en forme de poire ou allongées dont la taille varie de 5 mm à 4 cm. Plusieurs grandes graines triangulaires mûrissent à l'intérieur du fruit. La couleur des fruits dépend du type et de la variété de la plante: ils peuvent être rouges, orange vif, jaune orangé et presque noirs. Les fruits mûrissent en septembre ou octobre. L'aubépine atteint sa fructification maximale à l'âge de 10 ans.

Nous vous expliquerons comment planter et entretenir l'aubépine en plein champ: quand et comment planter une plante, comment et quand l'aubépine fleurit, comment la protéger des maladies et des ravageurs, quand l'aubépine peut être transplantée, quels types d'aubépine peuvent être cultivé dans la culture, quels sont les avantages de l'aubépine et à qui elle peut nuire.

Planter de l'aubépine en pleine terre

Quand planter

Dans les parcelles de jardin, les aubépines sont généralement plantées pour créer une haie impénétrable, ainsi qu'une plante séparée pour la production de fruits. La plantation est effectuée au printemps ou à l'automne, et la plantation d'automne, comme dans le cas des autres arbres fruitiers, est préférable.

L'aubépine aime les zones ensoleillées ouvertes et les sols fertiles lourds avec un bon drainage.

Comment planter

Le choix de l'emplacement et de la méthode de plantation de l'aubépine dépend de l'objectif pour lequel vous la cultivez. Si vous êtes intéressé par la récolte de fruits, il est préférable de planter deux ou trois plantes à une distance d'environ deux mètres l'une de l'autre - de cette façon, elles seront mieux pollinisées. Pour sceller la fosse de plantation, vous devez préparer un mélange de tourbe, de sable, d'humus, la couche fertile supérieure de la terre et y ajouter un peu de chaux avec beaucoup de soin.

La plantation d'aubépine pour haies se fait dans une tranchée commune de 50 cm de profondeur et de large, les plants y sont placés à une distance d'environ 50 cm les uns des autres. Lorsque vous choisissez un emplacement pour une haie, essayez d'éviter la moindre ombre, car les arbres ne se développeront pas dans des conditions exiguës, et même à l'ombre.

Le meilleur matériel de plantation est des semis de deux ans. Pour une plantation en solo, des trous sont creusés d'environ 70 cm de profondeur et de largeur, dans lesquels une couche de brique cassée, de pierre concassée ou de gravier de 15 à 20 cm d'épaisseur est placée, et une couche de sable de 5 cm d'épaisseur est versée sur le dessus. Les racines du plant sont soigneusement redressées, placées dans un trou et recouvertes d'un mélange de sol préparé de manière à ce que le collet soit de 3 à 5 cm au-dessus du niveau de la surface. Après la plantation, les semis sont abondamment arrosés et, lorsque l'eau est absorbée, la section près de la tige est paillée avec une couche de compost, de tourbe ou d'humus d'une épaisseur d'au moins 5 cm et les pousses des semis sont raccourcies à 10 cm.

Prendre soin de l'aubépine dans le jardin

Conditions de croissance

Le soin de l'aubépine comprend les procédures habituelles pour tout jardinier: arrosage, ameublissement du sol et désherbage dans le cercle proche du tronc, habillage, taille et mesures pour protéger la plante des maladies et des ravageurs. Il est très important de surveiller l'état général de l'aubépine et de couper en temps opportun les branches et les pousses malades, en train de sécher, d'épaissir et de concurrencer.

Si vous souhaitez donner à la couronne de l'arbre une certaine forme, vous devrez effectuer une taille formative, et il est préférable de le faire au printemps, ainsi qu'un nettoyage sanitaire. Il est plus pratique de faire pousser une aubépine sous la forme d'un buisson, pour lequel il reste 5 à 6 branches squelettiques, en maintenant leur hauteur en les taillant à un niveau de 2 à 2,5 m Sur les plants de haie pendant les premières années, les pousses sont coupées pour la moitié de la croissance annuelle, puis elles maintiennent la hauteur des buissons entre 50 et 70 cm.

En ce qui concerne l'humidification du sol, en été ordinaire, un arrosage par mois suffit pour une aubépine à une consommation de 1 seau d'eau par buisson adulte. Si l'été s'avère étouffant, l'arrosage peut être fait plus souvent. Après humidification, le sol doit être ameubli dans le cercle proche du tronc à une profondeur de 10 à 15 cm À l'automne, l'aubépine est creusée autour du périmètre de la couronne jusqu'à la profondeur d'une baïonnette à pelle.

La culture et l'entretien des aubépines ne nécessitent qu'une seule alimentation pendant la saison de croissance - avant la floraison. Il est préférable d'utiliser une solution de molène comme engrais (diluer 1 partie de bouse de vache dans 10 parties d'eau). Cette nourriture devrait être suffisante pour la plante pendant toute la saison.

Greffe d'aubépine

Si vous avez besoin de transplanter une aubépine dans le jardin, vous devez préparer un nouveau trou à l'avance, et ensuite seulement procéder à la greffe. Quel est le meilleur moment pour transplanter l'aubépine? Le plus tôt possible, car à l'âge de 5 ans, il a déjà une racine longue et puissante.

Préparez un mélange de sol nutritif pour l'aubépine. Creusez dans le buisson le long de la projection du périmètre de la couronne, en essayant de ne pas déranger les racines, faites levier avec une motte de terre et, en inclinant la plante, tirez le buisson hors du sol, transférez-le sur un tissu ou un film étalé, faites-le glisser vers un nouveau trou, traitez les racines exposées avec la solution de Kornevin et plantez le buisson dans un nouvel endroit ...

Ravageurs et maladies

Prendre soin d'une fleur d'aubépine permet d'organiser sa protection contre les insectes nuisibles et les maladies.

L'aubépine est affectée par les mêmes ravageurs et maladies que les autres arbres fruitiers: cerisier, prunier, poire, pomme, abricot, prune cerise, pêche et autres.

Mais néanmoins, le plus souvent, il souffre de maladies telles que l'oïdium, l'ocre, les taches brunes, blanches, grises et jaunes, et parmi les ravageurs les plus dangereux pour la plante sont les pucerons verts du pommier, le fourreau du pommier en forme de virgule, la tordeuse rose et l'aubépine .

Oïdium forme une toile d'araignée blanche ou une fleur de feutre gris sur les feuilles et les pousses d'aubépine, qui s'assombrit et sèche avec le temps, tordant les feuilles et déformant les pousses. Les pousses affectées doivent être découpées et l'aubépine doit être traitée avec Cumulus, Vectra ou Skor. Après deux semaines, le traitement de la plante avec des fongicides doit être répété.

Tache ocre se manifeste sur les plaques foliaires de la plante au milieu de l'été dans des taches brunes ou ocres sans bordure claire, c'est pourquoi les feuilles se dessèchent prématurément et tombent.

Tache brune ressemble à des taches brunes arrondies ou anguleuses atteignant 6 mm de diamètre avec une bordure sombre sur la face supérieure des feuilles d'aubépine. Aux endroits où elles se sont formées, les feuilles commencent à se dessécher.

Tache grise - ce sont de nombreuses taches grises arrondies avec une bordure sombre sur les feuilles. La période active de la maladie est observée à la fin de l'été.

point blanc se manifeste au milieu de l'été par de petites taches arrondies de couleur brune, dont le milieu devient progressivement blanc et les bords restent sombres.

Tache jaune diagnostiqué par l'apparition de grandes taches jaunes sur la face supérieure des feuilles, qui finissent par devenir brun violet dans un halo jaune. Et sur la face inférieure des taches, les organes de fructification du champignon se forment. Les feuilles jaunissent et tombent.

Dans la lutte contre tous les types de taches, l'aubépine est traitée avec un pour cent de bouillie bordelaise ou d'oxychlorure de cuivre. À des fins préventives, de tels traitements sont effectués au printemps avant le gonflement des bourgeons et à l'automne après la chute des feuilles. De plus, il est nécessaire d'éliminer les résidus végétaux après avoir coupé l'aubépine et, à l'automne, de ratisser et de détruire les feuilles tombées.

Puceron vert du pommier endommage les jeunes organes de la plante, en en suçant le jus, c'est pourquoi les feuilles se recroquevillent et se fanent prématurément, et les pousses sont déformées. Vous pouvez détruire les pucerons avec une solution de 20 g de Karbofos dans 10 litres d'eau ou des remèdes populaires - infusion d'ail ou de tabac avec du savon. Et à titre préventif, le traitement de l'aubépine avec Nitrafen avant la floraison des feuilles donne un bon résultat.

Rouleau de feuilles de rose pond des œufs dans l'écorce des arbres et les chenilles qui en émergent mangent les bourgeons de la plante, enveloppent les feuilles, rongent les ovaires. Pour lutter contre l'enroulement des feuilles, l'aubépine est traitée avec une solution de 20 g de chlorophos dans 10 litres d'eau, et la prévention du ravageur consiste à pulvériser la plante avec du nitrafen avant le début de l'écoulement de la sève.

Aubépine - le papillon se nourrit du nectar des fleurs d'aubépine et pond des œufs sur la face supérieure des feuilles, tandis que les chenilles mangent les bourgeons et les feuilles. Détruire le ravageur avant la floraison et après celui-ci par un traitement au Karbofos ou au Chlorophos (20 g pour 10 l d'eau).

Échelle de pomme en forme de virgule - un petit insecte suceur qui se nourrit, comme les pucerons, de la sève cellulaire des feuilles et des pousses d'aubépine. Vous pouvez vous en débarrasser en traitant la plante avec Karbofos, Fufanon, Aktara ou Aktellik.

Types et variétés d'aubépine

Parmi les nombreuses espèces végétales, en plus de l'aubépine épineuse, plusieurs autres espèces sont cultivées:

Poire d'aubépine (Crataegus phaenopyrum)

Il diffère des autres espèces par des feuilles à trois lobes ressemblant à des feuilles de viorne. Dans la nature, il peut être trouvé dans le Midwest des États-Unis. Cet arbre mesure jusqu'à 12 m de haut avec des épines droites jusqu'à 5 cm de longueur. Les fleurs d'aubépine de poirier sont collectées dans des inflorescences de corymbe à fleurs multiples et les fruits rouge vif atteignent 5 à 8 mm de diamètre. L'inconvénient de l'aubépine de poire est sa faible résistance à l'hiver, par conséquent, elle n'est pas cultivée dans la voie du milieu;

Aubépine molle (Crataegus submollis)

Ou aubépine semi-molle est un représentant typique de la flore nord-américaine. Cet arbre mesure jusqu'à 8 m de haut avec une couronne dense en forme de tente. Ses feuilles sont ovoïdes, vert foncé, à trois ou quatre paires de lobes, au début fortement pubescentes, mais avec l'âge, la pubescence ne subsiste que le long des nervures. En automne, les feuilles deviennent brun rougeâtre. Grandes fleurs d'aubépine tendre, atteignant 2,5 cm de diamètre, sur des pédicelles minces et longs, rassemblées en inflorescences de corymbe de dix à quinze fleurs à pubescence tomenteuse. Les fruits sont rouge orangé, jusqu'à 2 cm de diamètre, avec une pulpe jaune poudreuse et savoureuse. Cette espèce est la plus décorative pendant la période de fructification. En culture depuis 1830;

Aubépine Pinnacle (Crataegus pinnatifida)

Il est souvent appelé chinois car il pousse naturellement dans la région de l'Amour, dans le Primorye, en Corée et dans le nord-est de la Chine. C'est une plante résistante à l'hiver, aimant l'humidité et peu exigeante à la composition du sol, une plante très ramifiée d'une hauteur de 4 à 6 m avec une couronne étalée, une écorce gris foncé, avec un petit nombre d'épines d'environ 2 cm de long Il a des feuilles de taille moyenne et brillantes d'un vert penné disséqué et des fruits rouge vif en forme de poire ou sphériques jusqu'à 17 mm de diamètre, recouverts de petites verrues blanches. Arbre décoratif tout au long de la saison. En culture, l'espèce existe depuis 1860;

Éperons d'aubépine (Crataegus crus-galli)

Ou "éperon" originaire de l'est des États-Unis, où il pousse le long des vallées fluviales, des lisières de forêt, des pentes des montagnes et des vallées. En hauteur, les plantes de cette espèce atteignent de 6 à 12 m.Elles ont une couronne large, avec des branches tombantes, parsemées d'épines légèrement incurvées en forme d'éperon de coq jusqu'à 10 cm de long.Les feuilles sont entières, 8-10 cm longues, nues, coriaces, allongées, obovales, avec des dents irrégulières et pointues sur les bords, vert foncé, mais en automne elles virent à l'orange vif. Les fleurs blanches atteignant 2 cm de diamètre dans une quantité de 15-20 pièces sont rassemblées dans des boucliers. Les fruits qui mûrissent dans la troisième décade de septembre et restent sur l'aubépine tout au long de l'hiver peuvent être de différentes couleurs - du blanchâtre-verdâtre au rouge terne. La plante résiste à la sécheresse, tolère normalement les conditions de la ville, mais sa résistance au gel est faible. En culture, l'espèce existe depuis 1656;

Aubépine à viande verte (Crataegus chlorosarca)

Originaire des forêts du Kamtchatka, de Sakhaline, des Kouriles et du Japon. Cette espèce pousse comme un buisson, atteignant une hauteur de 4 à 6 m. L'écorce sur le tronc et les vieilles branches est grise et les jeunes pousses sont violet foncé en épines jusqu'à 15 mm de long. Les feuilles sont ovoïdes, avec une base large et un apex pointu, lobées, glabres ou pubescentes, et la pile sur la face inférieure de la plaque est dense et dispersée sur la face supérieure. Les fleurs blanches avec des anthères d'étamines foncées forment des boucliers denses. Les fruits sphériques noirs ont une chair verte savoureuse, c'est pourquoi l'aubépine est appelée viande verte. En culture, l'espèce existe depuis 1880;

Aubépine commune (Crataegus monogyna)

À l'état sauvage, on le trouve dans le Caucase, dans les régions méridionales de la partie européenne de la Russie et en Asie centrale. Biologiquement, cette espèce est proche de l'aubépine épineuse, mais en diffère par sa croissance rapide et la couleur rosâtre de ses fleurs. La durée de vie d'une plante est de 200 à 300 ans. L'arbre atteint une hauteur de 3 à 6 m, mais dans des conditions favorables, il peut pousser encore plus haut. Il a une couronne arrondie symétrique en forme de tente, des pousses nues en quelques épines jusqu'à 1 cm de long, des feuilles rhombiques ou ovoïdes et des inflorescences de 10 à 18 fleurs. Dans le fruit de l'aubépine à une patte, un seul os mûrit. Cette espèce a une forme à fleurs doubles roses et blanches. Parmi les formes de jardin, les plus courantes sont:

  • pyramidal - une plante avec une couronne en forme de pyramide;
  • pleurant - un buisson avec des branches vers le bas;
  • cramoisi (avec des fleurs simples rouge foncé);
  • rose pleureur (avec des fleurs roses et des branches tombantes de haut en bas);
  • pétales de fleurs roses-roses à rayures blanches;
  • éponge blanche - à fleurs doubles blanches;
  • éponge rouge;
  • toujours en fleurs - une plante gracieuse qui fleurit tout l'été;
  • feuilles fendues - aubépine à feuilles plumeuses profondément disséquées;
  • blanc et panaché - une forme à feuilles panachées;
  • sans épines.

Par hybridation, une variété de roséa Flore Pléno à fleurs doubles de couleur rose foncé a été sélectionnée.

En ce qui concerne les variétés d'aubépine épineuse, dont nous avons donné la description au début de l'article, plus souvent que d'autres poussent des formes décoratives Bicolor (fleurs blanches à bords rouges), Pauli (à fleurs rouge cramoisi brillant), boisées et doré (avec fruits jaunes). Les variétés suivantes d'aubépine épineuse sont intéressantes:

  • Ramper écarlate - une plante ornementale de 3-4 m de haut avec une large couronne asymétrique et des fleurs doubles de teinte carmin. Les feuilles de ce cultivar sont de trois à cinq lobes, vert foncé sur la face supérieure et plus claires sur la face inférieure. Les fruits sont sphériques ou ovoïdes, brun-rouge, légèrement argentés;
  • Arnold - aubépine à gros fruits avec pousses géniculées épaisses, écorce grise rugueuse, feuilles arrondies, épines jusqu'à 9 cm de long, fleurs blanches en inflorescences de corymbe et fruits aigres-douces à 3-4 graines.

En plus des espèces décrites, il y a l'Altaï, la Crimée, l'écarlate, en forme d'éventail, le Daurien, le Douglas, le rouge sang ou la Sibérie, à feuilles rondes, à fruits verts, à cinq pistillés, à grandes anthères ou à grandes épines. aubépines, Maksimovich, Pontic, Poyarkova, Riverside et quelques autres.

Propriétés de l'aubépine - dommages et avantages

Fonctionnalités bénéfiques

Depuis le début du XVIe siècle, l'aubépine est utilisée en médecine comme astringent pour les troubles intestinaux. Depuis le 19e siècle, le sang est purifié de ses fleurs et feuilles avec du thé, et depuis le début du 20e siècle, les fleurs et les fruits de la plante sont utilisés pour les maladies des vaisseaux sanguins et du cœur.

Tous les types d'aubépine n'ont pas le même pouvoir de guérison. Les propriétés médicinales les plus prononcées sont les aubépines rouge sang, les aubépines communes, dauriennes, à fruits verts, à cinq pistils et à un pistil. Pour la fabrication de médicaments, des fleurs et des fruits d'aubépine sont utilisés.

Les fruits d'aubépine contiennent des sucres - principalement du fructose, donc ils peuvent être consommés par les diabétiques - et toute une gamme de substances biologiquement actives: triterpène, ainsi que les acides tartrique, caféique, chlorgénique et citrique, acétylcholine, choline, quercétine, tanins, phytostérols, gras huile, sorbitol et vitamines A, P et C.

L'utilisation d'aubépine a un effet bénéfique sur le travail du cœur et les fruits de la plante et leurs préparations n'ont aucun effet secondaire. L'aubépine est montrée aux personnes d'âge avancé et en tant qu'agent prophylactique, car elle aide à renforcer le muscle cardiaque, empêche les modifications des vaisseaux coronaires, accélère la circulation sanguine, normalise et stabilise le niveau de pression artérielle, soulage la fatigue, l'irritabilité et l'anxiété.

La préparation la plus célèbre d'aubépine est la teinture. À la maison, il peut être préparé de deux manières:

  • 100 (150) g ​​de fruits secs doivent être bien écrasés avec un mortier en bois, placés dans un plat en verre, verser 1 litre d'alcool (vodka), bien bouchés et placés dans un endroit sombre et frais pendant trois semaines, puis filtrer à travers une étamine;
  • Placer 100 g de fleurs fraîches dans un plat en verre, verser 1 litre d'alcool (vodka), fermer hermétiquement et insister dans un endroit frais et sombre pendant 10 jours, puis filtrer.

Contre-indications

Les dommages causés par l'aubépine peuvent affecter l'état des patients hypotoniques, des femmes enceintes et allaitantes, ainsi que des personnes souffrant d'intolérance individuelle aux plantes. Si vous n'avez pas de telles contre-indications, n'oubliez pas qu'il n'est pas souhaitable d'abuser même d'un remède très utile.

Littérature

  1. Lire le sujet sur Wikipedia
  2. Caractéristiques et autres plantes de la famille Pink
  3. Liste de toutes les espèces sur la liste des plantes
  4. Plus d'informations sur World Flora Online
  5. Informations sur les plantes de jardin
  6. Informations sur les cultures fruitières
  7. Informations sur les cultures de petits fruits

Sections: Plantes de jardin Plantes de fruits et baies Rose (Rosacées) Arbustes à baies Arbres fruitiers Plantes à miel Plantes sur B


Aubépine (fruit): propriétés et utilisations

  • Photo complète
  • Photo complète

Caractéristiques d'une plante médicinale

Photo complète

Composition et propriétés utiles des fruits

Photo complète

Application en médecine

Photo complète

Dommages et contre-indications

Photo complète

Achat et stockage

Photo complète

Congeler des baies d'aubépine

Depuis l'Antiquité, les gens ont utilisé le pouvoir de guérison de la plante. Les fruits d'aubépine rouge vif, qui ont des propriétés curatives vraiment merveilleuses, sont toujours populaires aujourd'hui, à la fois parmi les sommités de la médecine et parmi les partisans de méthodes non conventionnelles, car de délicieuses baies guérissent de nombreuses maladies.


Caractéristiques de haulteria

Les gantelets cultivés aux latitudes moyennes ne sont pas de très grands arbustes à feuilles persistantes avec une résistance élevée au gel et des branches compactes. De petites plaques de feuilles vert foncé, coriaces et brillantes sont entières. À la fin du printemps ou au début de l'été, se forment des fleurs blanc rosé qui ressemblent aux muguets; elles peuvent être récoltées dans des inflorescences à fleurs basses ou être uniques. Ils ont un parfum exquis et des pétales fins et délicats. Le fruit non comestible est une baie semblable à une canneberge, il atteint jusqu'à 10 mm de diamètre et a une riche couleur rouge, blanche ou bleu foncé. Les fruits sont très impressionnants sur le fond des feuilles et restent sur les branches pendant plusieurs mois. Cette plante a une croissance lente. Si les conditions le permettent, cet arbuste au même endroit peut être cultivé pendant environ 50 ans.


Croissance d'aubépine

L'aubépine est célèbre pour sa simplicité, sa résistance aux conditions météorologiques. Il se développe le plus intensément dans les zones bien éclairées, où la floraison devient abondante, très longue. Il est préférable de planter dans un sol meuble et bien drainé. Le système racinaire se développe bien dans un sol limoneux et sableux, à base alcaline.

Propagé par graines, végétativement. À des fins de jardinage, l'option de sélection la plus appropriée consiste à planter des semis. Ils sont plantés au printemps après le début de la chaleur stable ou à l'automne (septembre-octobre). Les semis de deux ans sont recommandés pour la plantation, qui ont un système racinaire développé. Pour créer des haies, la distance entre les plants ne doit pas dépasser cinquante centimètres. Pour les atterrissages uniques, la distance entre les spécimens est d'au moins un mètre.

Pendant la période de plantation, la plante est nourrie d'engrais, arrosée abondamment. Surveillez l'humidité du sol pendant l'enracinement. Il doit toujours être modérément humide.

Lorsque vous prenez soin d'une plante, vous devez régulièrement ameublir le sol en éliminant les mauvaises herbes. L'arrosage est modéré et la fertilisation est effectuée une fois par an (au printemps). L'arbuste tolère bien la coupe de cheveux décorative et améliorant la santé. Toutes les variétés sont résistantes à l'hiver, résistent parfaitement aux basses températures. Il est conseillé de couvrir les jeunes plants pendant les premières années de vie en hiver, en protégeant la racine du gel.


Variétés d'aubépine

Aubépine rouge sang (Sibérie)

Crataegus sanguinea Pall.

Il pousse dans les zones de la taïga de Sibérie et d'Extrême-Orient. On le trouve souvent en lisière de forêt, dans les forêts riveraines sur des sols suffisamment humides. En culture depuis 1822.

Ils forment un buisson ou un arbre atteignant 6 m de haut avec de longues épines droites et clairsemées (jusqu'à 5 cm). Les feuilles sont peu profondes, à pariétal, vert foncé dessus, plus claires sur la face inférieure jusqu'à 10 cm.

L'écorce est brune, les branches sont d'un brun pourpre brillant. Les inflorescences denses en corymbe atteignant 5 cm de diamètre sont constituées de fleurs blanches avec des anthères violettes. Les fleurs apparaissent à la fin mai et fleurissent à la mi-juin. Les fruits globuleux rouge sang avec 3-4 graines et pulpe farineuse sont comestibles. Ils mûrissent fin août et début septembre. Les semis commencent à porter leurs fruits à partir de 7 ans. Le pollen de cette espèce a été utilisé par IV Michurin pour polliniser les fleurs du sorbier commun, à la suite de quoi un hybride intéressant a été obtenu - le sorbier de grenade (Crataegosorbus miczurinii) avec des fruits violets aigre-doux sans amertume.

Il est résistant au gel et sans prétention. Le plus souvent utilisé dans les haies, convient aux petits groupes, aux sous-bois et aux lisières de forêt.

Aubépine pennée

Crataegus pinnatifida Bge.

Il pousse naturellement dans les vallées fluviales, dans la partie inférieure des pentes des montagnes, sur les crêtes sableuses de la région de l'Amour et de Primorye, et en dehors de la Russie - dans le nord-est de la Chine et en Corée. On le trouve souvent dans les sous-bois des forêts de chênes, des forêts de peupliers, des forêts de pins, dans les fourrés de buissons. Étant une plante très lumineuse, elle pousse bien dans les zones d'abattage. Aimant l'humidité, pas pointilleux sur la richesse du sol. En raison de sa résistance au gel, on le trouve en culture dans le nord jusqu'à Vologda et Kirov.

Arbre fortement ramifié, atteignant 4-6 m de haut, ou arbuste à fleurs blanches devenant roses vers la fin de la floraison, en inflorescences tombantes. La couronne se propage. L'écorce des troncs est gris foncé, les épines sont souvent absentes ou très rares et ne mesurent que 1 à 2 cm de long. Il est facilement reconnaissable à ses belles petites feuilles pennées, vert vif, brillantes, peu épines relativement grandes et brillantes, jusqu'à 2 cm de fruits rouge vif, parsemées de petites verrues blanches. Fleurit en juin. Les fruits sont sphériques ou en forme de poire, jusqu'à 1,7 cm de diamètre. Mûrit en septembre. Il fleurit et porte ses fruits à partir de 6 ans.

Photophile, pointilleux sur le sol, tolère bien le repiquage et la coupe de cheveux, supporte les conditions urbaines. Propagé par graines, qui sont semées après 7 mois de stratification. La viabilité des semences est faible, seulement environ 10%. Le taux d'enracinement des boutures d'été, même celles traitées à l'acide indole butyrique, n'est que d'environ 10%. Forme de nombreuses pousses et drageons. Décoratif tout au long de la saison. Recommandé pour une utilisation généralisée dans tous les types de débarquements. C'est l'une des aubépines les plus décoratives.

Viande verte d'aubépine

Crataegus chlorosarca Maxim.

Introduit dans la culture en 1980. Il pousse sous la forme d'un arbuste, moins souvent un arbre pyramidal bas, de 4 à 6 m de haut, le long des lisières de forêts clairsemées, des terrasses fluviales sèches dans la zone forestière du Kamtchatka, de Sakhaline, des îles Kouriles et du Japon.

L'écorce des troncs et des vieilles branches est grise. Les pousses sont violet foncé, grises avec l'âge, les épines atteignant 1,5 cm Les feuilles sont ovoïdes, avec un sommet pointu et une base large en forme de coin, peu profondément lobées, pubescentes en dessous. Fleurs blanches en inflorescences denses et corymbes. Sur le fond de la tache blanche de la corolle, les anthères sombres de nombreuses étamines se détachent d'une manière particulière. Les fruits sont globuleux, noirs, à chair verte (d'où le nom), savoureux. C'est grâce à cela que l'espèce tire son nom. Ils mûrissent en septembre, la fructification commence à l'âge de 9 ans.

Il se propage bien par graines, qui doivent être stratifiées dans les 7 mois. Les semis portent leurs fruits à partir de 9 ans. Une couronne dense, une abondance d'inflorescences blanches et d'autres qualités permettent d'utiliser l'aubépine à viande verte dans l'aménagement paysager.

Aubépine épineuse (aubépine commune)

Crataegus oxyacantha L.

Pousse sauvagement presque partout en Europe.

Grand arbuste ou arbre atteignant 5 m de haut, à couronne dense et ovale et aux branches épineuses. Feuilles glabres, largement ovales, atteignant 5 cm de long, à 3-5 lobes. Fleurs blanches, 5 à 10 écailles. La durée de la floraison est de 10 à 12 jours. Fruits arrondis atteignant 1,2 cm de diamètre, violets, rouge vif ou jaune, à chair jaune.

La plante est très sans prétention, tolérante à l'ombre, pousse sur n'importe quel sol, se prête à la tonte et au moulage. Il pousse lentement.

Il est utilisé pour la création de haies difficiles, en sous-bois et en lisière.

Aubépine Maximovitch

Crataegus maximoviczii Schneider.

Patrie - Sibérie et Extrême-Orient. Dans la zone de steppe dans les plaines inondables des rivières, dans les prairies inondées, dans les fourrés côtiers de buissons, sur les pentes des montagnes ouvertes.

Arbre atteignant 7 m de haut ou arbuste de haut. Les vieilles branches sont brun-gris. Les branches sont brun-rouge, brillantes, les jeunes pousses presque nues sont à poils gris. Les épines sont rares, fortes, jusqu'à 3 cm de long. Les feuilles sont ovales ou ovales-rhombiques, avec un sommet pointu et une base en forme de coin, sur des pousses végétatives, le plus souvent profondément trilobées, jusqu'à 10 cm de long, à poils clairsemés d'en haut, plus ou moins veloutées pubescentes en dessous, avec de grandes stipules. Les fleurs sont blanches, jusqu'à 1,5 cm de diamètre, en inflorescences corymbes très denses. Les fruits sont globuleux, rouges, poilus au début, puis lisses, rouge foncé, très sucrés. En culture depuis 1904.

Amour d'aubépine

Il ne diffère de l'aubépine Maksimovich que par la couleur du fruit. En Amour, ils sont jaune orangé, en plus, il a des épines plus courtes.

Aubépine d'une volaille (Aubépine d'une seule graine)

Crataegus monogyna Jacq.

Il pousse dans les régions du centre et du sud de la partie européenne de la Russie, dans le Caucase, en Asie centrale. En culture depuis 1880. En termes de caractéristiques biologiques et de nature d'utilisation, il est proche de l'aubépine épineuse, dont il se distingue par une croissance rapide, des fleurs roses et moins exigeantes en conditions de croissance. Vit jusqu'à 200-300 ans.

L'arbre mesure 3 à 6 m de haut, parfois dans des conditions favorables il atteint 8 à 12 m La cime est assez symétrique, à croupe ronde. Les pousses sont glabres, les vieilles branches sont gris brunâtre. Peu d'épines, jusqu'à 1 cm de long. Feuilles ovales ou rhombiques de 3,5 x 2,5 cm Inflorescences de 10 à 18 fleurs. Les fruits sont ronds, jusqu'à 0,7 cm, avec une pierre. Fructification à partir de 6 ans.

Il tolère bien une coupe de cheveux et a une grande capacité à former des pousses.

Lors de la culture, de nombreuses formes décoratives ont été sélectionnées. Sur la couronne: pyramidale, pleurante, rose pleurante. Selon la forme des feuilles décoratives: blanches et panachées, à feuilles fendues, sans épines. Il existe également des formes à fleurs décoratives: rose, cramoisi, blanc double, rouge double, toujours fleuri (fleurit tout l'été).

Aubépine

Crataegus macracantha.

Dans des conditions naturelles, il pousse sur des sols riches et non acides le long des berges des rivières.Par conséquent, en culture, il est pointilleux en matière d'humidité et de fertilité des sols.

L'aubépine à grosses épines est un arbre, moins souvent un grand arbuste, atteignant 6 m de haut, avec une couronne arrondie de branches brillantes, courbées en zigzag, brun châtain, avec des épines atteignant 12 cm.Les feuilles sont larges, peu profondes- lobé, brillant. Les fleurs sont blanches, atteignant 2 cm de diamètre, les fruits sont abondants, gros, rouge vif avec une pulpe poudreuse jaune foncé.

Aubépine en forme d'éventail

Crataegus flabellata K. Koch

Nord de l'Amérique du Nord. Pousse dans les fourrés d'arbustes et de forêts rares, généralement sur des sols rocheux. Contrairement à l'aubépine à grosses épines, elle est peu exigeante pour le sol, résistante à la sécheresse.

Un arbre à plusieurs tiges, atteignant 6 m de haut, avec des branches dirigées vers le haut, planté de nombreuses épines fortes et légèrement courbées, jusqu'à 6 cm de long. Les feuilles sont ovoïdes, atteignant 6 cm de long, avec 4-6 lobes en éventail (d'où le nom), deux fois dentelés le long du bord. Chez les jeunes, les feuilles sont pubescentes, puis glabres. Inflorescences de 8 à 12 fleurs blanches. Les fruits sont rouge vif avec une pulpe jaunâtre.

Très résistant à la sécheresse, peu exigeant pour le sol, résistant au gel. Bon dans les haies et les lisières de forêt. En culture depuis 1830.

Aubépine à feuilles rondes

Crataegus rotundifolia Moench.

Originaire d'Amérique du Nord. En culture, depuis 1737.

Un arbre à plusieurs tiges, atteignant 6 m de haut, ou un grand arbuste avec une belle couronne arrondie et dense. Pousses à nombreuses épines fines, jusqu'à 7 cm de long, vert vif, rougissant en automne. Les feuilles sont arrondies, grossièrement dentelées, coriaces, brillantes sur le dessus, de texture solide, jaunissent au début de l'automne.Les fleurs sont blanches, grandes, jusqu'à 2 cm de diamètre, rassemblées en inflorescences de 8 à 10 fleurs. Les fruits sont rouges, ce qui rend la plante très belle.

Résistant à l'hiver et à la sécheresse. Dans des conditions urbaines, elle est plus résistante que les autres aubépines, surpassant nombre d'entre elles en qualités décoratives. L'une des aubépines les plus précieuses pour créer des haies.

Éperon d'aubépine, ou «éperon de coq»

Crataegus crus-galli L.

Originaire de l'est de l'Amérique du Nord, des Grands Lacs au nord à la Floride au sud et de l'Atlantique à l'est au Kansas à l'ouest. Il pousse le long des vallées fluviales, le long des pentes des montagnes et des vallées, le long des lisières de forêt, dans les buissons. En culture depuis 1656.

Un arbuste ou un arbre, le plus grand parmi toutes les aubépines, jusqu'à 12 m de haut, avec des branches largement étalées, souvent tombantes, avec de nombreuses épines fortes et légèrement incurvées atteignant 7 à 10 cm de long, rappelant l'éperon d'un coq (d'où le nom ). Feuilles jusqu'à 8-10 cm, entières, coriaces, glabres, oblongues-obovales, irrégulièrement pointues le long du bord, vert foncé, brillantes, en automne - écarlate ou orange vif. Assez grandes, jusqu'à 2 cm de diamètre, les fleurs blanches sont rassemblées dans un scutellum, composé de 15 à 20 fleurs. Ils couvrent abondamment la brousse au printemps en été, il attire l'attention avec un feuillage coriace, donnant à l'arbre l'apparence d'une plante subtropicale en automne, inhabituellement spectaculaire en rouge vif, fruits sphériques et feuilles de couleurs variées. Les fruits peuvent être de différentes couleurs - du blanchâtre-verdâtre au rouge terne, ils mûrissent dans la troisième décennie de septembre et restent sur les branches pendant presque tout l'hiver.

Il pousse rapidement, résiste à la sécheresse, tolère bien les conditions urbaines, mais n'est pas assez rustique dans le nord. Tolère mal une coupe de cheveux. Convient pour la plantation en groupe, ainsi que dans les haies hautes et totalement impénétrables.

Aubépine de l'Altaï

Crataegus korolkowii L.

Asie centrale et centrale. Pousse individuellement ou en groupe sur des hauteurs crayeuses, placers pierreux, dans les plaines inondables des rivières.

Arbre atteignant 8 m de haut. Pousses glabres, avec ou sans épines courtes jusqu'à 2 cm. Les feuilles sont gris-vert, glabres, parfois avec des poils courts épars. Les fleurs sont blanches, rassemblées dans des boucliers complexes. Fleurit de fin mai à mi juin. Les fruits sont jaunes ou jaune ocre, sphériques, mûrissent en août. Fructification à partir de 6 ans.

Poire d'aubépine

Crataegus phaenopyrum... Il diffère des autres espèces d'aubépine par ses feuilles d'origine, le plus souvent à trois lobes, semblables aux feuilles de viorne. Pousse dans les États du Midwest des États-Unis.

Cet arbre mesure jusqu'à 12 m de haut, avec des épines droites jusqu'à 5 cm de long. Les fleurs blanches sont rassemblées dans des boucliers à fleurs multiples. Les fruits rouge vif sont ronds, de 5 à 8 mm de diamètre. C'est l'une des aubépines les moins résistantes à l'hiver, il est donc recommandé de la planter uniquement au sud de Moscou.

Daurian d'aubépine

Crataegus dahurica Koehne et Schneid.

Pousse dans la partie sud-est de la Sibérie, Primorye, Amour, côte d'Okhotsk, Mongolie et Chine du Nord. Pousse individuellement sur les pentes, les berges des rivières, les lisières de forêt et dans les sous-bois des forêts de feuillus et mixtes. En culture depuis 1895. d'Arkhangelsk au nord à Voronej au sud.

On peut également trouver un petit arbre atteignant 2 à 6 m de haut, mais parfois des formes buissonnantes. Aubépine daurienne photophile, préfère les sols plutôt humides et fertiles, résistants à l'hiver. L'écorce des troncs est grise, les branches sont rouge-brun avec des épines jusqu'à 2,5 cm de long. Les feuilles sont oblongues-ovales ou oblongues-rhombiques avec une base en forme de coin, profondément lobées, vert foncé dessus, plus claires dessous. Les fleurs sont blanches, jusqu'à 1,5 cm de diamètre, de nombreuses étamines avec des anthères violettes donnent à l'arbre un effet décoratif particulier pendant la floraison. Fleurit à partir de la deuxième décade de mai, y compris la première décade de juin. Sphérique rouge vif, de 0,5 à 1 cm de diamètre, les fruits mûrissent en août. Il fleurit et porte ses fruits à partir de 6 ans.

Aubépine Douglas

Crataegus douglasii Lindl.

Il pousse de la côte pacifique des États-Unis à l'ouest, à l'est il comprend les montagnes Rocheuses. Il pousse le long des rives des rivières de montagne et dans les forêts rares.

Arbre atteignant 9-12 m de haut. L'écorce brun foncé s'écaille en flocons. Il n'y a pas d'épines ou elles sont peu nombreuses. Ils sont généralement droits ou légèrement incurvés. Les feuilles sont oblongues-ovales, irrégulièrement lobées, vert foncé, brillantes, non pubescentes. L'inflorescence du scutellum se compose de 10 à 20 fleurs blanches, apparaissant à la mi-mai. La floraison se termine début juin. Les fruits rouges foncés, violets ou noirs atteignant 1 cm de diamètre mûrissent en août. Fructification à partir de 6 ans. La reproduction par bouturage échoue, se propage donc par graines stratifiées. Cette aubépine est tolérante à l'ombre, résistante à l'hiver, hygrophile. En culture depuis 1828

Aubépine à grandes anthères

Crataegus macracantha Lodd.

C'est le représentant le plus célèbre de la flore nord-américaine, trouvé dans son pays natal sur des pentes au sol riche, contenant généralement de la chaux, ou près des berges des rivières dans l'est de l'Amérique du Nord au sud des Grands Lacs. Trouvé dans les pays baltes, la Biélorussie, l'Ukraine, dans la partie européenne de la Russie.

Indispensable pour créer des haies. La présence de nombreuses épines puissantes (jusqu'à 12 cm) et une couronne dense les rend totalement infranchissables. L'arbre mesure 4,5 à 6 m de haut, moins souvent un arbuste, avec une couronne asymétrique et arrondie. L'écorce des troncs et des vieilles branches est marron clair ou grise, les pousses sont marron châtain, brillantes, les branches sont recourbées en zigzag. Les feuilles sont largement obovales, avec de nombreux lobes peu profonds dans la partie supérieure, vert foncé, brillantes, légèrement pubescentes en dessous. En automne, ils sont peints dans des courants jaune-rouge et restent longtemps sur les arbres, attirant l'attention de tous. Les fleurs sont blanches, sur de longs pédoncules minces, jusqu'à 2 cm de diamètre, rassemblées en inflorescences corymbes à fleurs multiples. Il fleurit de la troisième décade de mai à juin. La durée de la floraison est de 8 à 10 jours. De nombreux gros fruits, presque sphériques, rouge vif, se détachent efficacement sur le fond d'un long feuillage non tombant. Leur chair est jaune foncé, charnue, un peu sèche, farineuse. En culture depuis 1820.

Un sol riche, riche en chaux, modérément humide et drainé est nécessaire. Il fleurit et porte mieux ses fruits dans les endroits ensoleillés, mais tolère également un peu d'ombrage. La période optimale de plantation est d'avril à mai ou octobre. Avec succès, sans geler, pousse dans la voie du milieu, jusqu'à la latitude de Saint-Pétersbourg.

Aubépine douceâtre

Crataegus submollis Sarg.

L'attraction principale de cette espèce est ses savoureux fruits rouge orangé à pulpe farineuse jaune, jusqu'à 2 cm de diamètre. Un représentant typique de la flore nord-américaine, poussant sur des pentes humides, le long des bords de la partie nord-est de l'Amérique du Nord. La zone s'étend du nord-est de la côte atlantique au sud-ouest, y compris les États centraux des États-Unis.

Arbre atteignant 8 m de haut, à couronne densément ramifiée en forme de tente. Les jeunes pousses sont vertes, les plus anciennes sont gris cendré, avec de nombreuses épines fines (jusqu'à 9 cm). Les feuilles sont ovoïdes, avec 3-4 paires de lobes courts, minces, vert foncé, fortement pubescentes chez les jeunes, plus tard par le bas uniquement le long des nervures en automne, les feuilles sont brun-rouge. Les fleurs sont assez grandes (jusqu'à 2,5 cm de diamètre), sur de longs pédicelles minces, en inflorescences corymbes à 10-15 fleurs, tomenteuses-pubescentes. Particulièrement bon pendant la fructification. Fructification à partir de 6 ans.

Décoratif du printemps à la fin de l'automne: couronne dense, grandes et belles fleurs, très gros fruits spectaculaires et tenue colorée de feuillage d'automne. Sa couronne est bien formée, les haies de cette espèce sont parmi les meilleures à la fois en termes d'imperméabilité et de feuillage très dense et de bonne croissance. Recommandé comme espèce fruitière et ornementale pour les parcs paysagers, les parcs forestiers, les jardins familiaux.

Aubépine

Crataegus pontica K. Koch.

Une espèce qui pousse dans la nature de l'Asie centrale et du Caucase. Il forme de petits fourrés sur les pentes rocheuses des montagnes, le long des rives des rivières de montagne, s'élevant dans les montagnes de 800 à 2000 m d'altitude. Les espèces d'arbres qui accompagnent sont les amandes de Boukhara, l'érable de Regel, la rose Kokand et d'autres plantes résistantes à la sécheresse. Pousse individuellement, en groupes ou forme des fourrés sur les pentes rocheuses sèches des montagnes.

Cette aubépine développe un système racinaire solide et peut donc être utilisée pour ancrer les pentes raides. Elle pousse lentement, mais vit jusqu'à 150-200 ans, atteignant une hauteur de seulement 6 à 7 m à cet âge.L'aubépine pontienne est très photophile, elle tolère bien les conditions arides. La forme étalée décorative de sa couronne est belle, dense 5-7-split gris-vert, plutôt grandes feuilles pubescentes, fleurs blanches portant du miel qui apparaissent en mai-juin, et grandes, jaune comestible, pointillé, pas rond, mais comme si avec des bords, les fruits charnus mûrissent en septembre.

Recommandé pour les régions du sud de la partie européenne, car il n'est pas très résistant à l'hiver.

Aubépine Poyarkova

Il a été découvert relativement récemment, dans les années 70, et nommé d'après le célèbre chercheur de Pétersbourg sur les aubépines A. Poyarkova. Ce petit arbre compact aux feuilles vert bleuâtre à motifs et aux fruits jaunes en forme de poire présente un grand intérêt scientifique et pratique. La plante est vraiment très rare, le nombre total d'arbres dans la réserve ne dépasse pas deux cents. L'aubépine de Poyarkova est l'aubépine à plus gros fruits et résistante à la sécheresse en Europe.

Aubépine de rivière

Crataegus rivularis Nutt.

Arbuste ou petit arbre atteignant 6 m de haut, poussant en Amérique du Nord sur les pentes des montagnes Rocheuses. On ne le trouve pas souvent dans la culture en Russie, seulement dans quelques villes de la partie européenne.

Les feuilles sont entières, lancéolées ou étroitement ovales, vert foncé, brillantes. Les fleurs sont blanches, d'environ 1 cm de diamètre. Fleurit en mai-juin, les fruits noirs brillants mûrissent en août. Il fleurit et porte ses fruits à partir de 8 ans. Germination des graines 7%. Répandez de manière plus fiable avec des graines stratifiées, car les tentatives d'enracinement des boutures, même celles traitées avec de l'acide indole butyrique, ont échoué. Arbuste léger et aimant l'humidité, pas pointilleux sur la richesse du sol.


Les propriétés médicinales de l'aubépine.

A un effet calmant, abaisse la tension artérielle, augmente la circulation sanguine. Il est prescrit pour les troubles nerveux sévères, l'hypertension, les névroses cardiaques.

Lorsque vous prenez des baies, vous devez être prudent et ne pas vous laisser emporter, en particulier pour les enfants. La suralimentation peut vous renseigner sur l'empoisonnement. Lorsqu'il est utilisé comme médicament, il est préférable de consulter votre médecin.


Voir la vidéo: Lortie Documentaire pour mieux comprendre les plantes sauvages u0026 le jardin potager en permaculture