Euphorbia pulvinata

Euphorbia pulvinata

Succulentopedia

Euphorbia pulvinata (Euphorbia en coussin)

Euphorbia pulvinata (Pincushion Euphorbia) est une succulente à croissance basse et agglomérante avec des tiges courtes, globuleuses à colonnaires. Le plus courant…


COULEUR DE FLEUR: & nbsp & nbsp
TAILLE MOYENNE (H) x (L): 0,5 mx 0,9 m
TEMPS DE FLORAISON: & nbsp & nbsp J F M A M J J A S O N D
TEMPS DE FRUITE: & nbsp & nbsp J F M A M J J A S O N D

Une succulente en forme de dôme composée de branches robustes en forme de doigts. Dans la plante en croissance, la base s'élargit progressivement sur de nombreuses années à mesure que davantage de branches sont ajoutées. Chaque branche ou tige a sept ou huit crêtes anguleuses aiguës, le long des bords desquelles de petites épines pointues apparaissent. Toutes les parties dégagent un latex toxique et laiteux lorsqu'elles sont cassées.

THÈMES DE JARDIN:
Formel, rocaille, succulent

UTILISATIONS DU PAYSAGE:
Un ajout attrayant à un jardin succulent ou à une rocaille.


Euphorbia pulvinata (Pincushion Euphorbia) - Plantes succulentes

Euphorbia pulvinata (Pincushion Euphorbia) est une succulente globulaire attrayante et agglomérante avec une tige courte et globuleuse à la tige cylindrique, jusqu'à 30 cm de haut pour la forme la plus commune, et l'autre forme est avec peu de tiges et jusqu'à 1 m de haut. Les tiges sont 7 ou 8 (parfois jusqu'à 10) inclinées avec de nombreuses branches à partir de la base. Les feuilles sont linéaires-lancéolées, jusqu'à 3 cm de long et les épines sont blanches à violettes (selon la saison) et jusqu'à 2 cm de long. Les fleurs sont rouge-violet foncé, chez la plante mâle jusqu'à 5 cm de diamètre et chez la plante femelle jusqu'à 3 cm de diamètre, suivies par une capsule à 3 angles, jusqu'à 5 cm de diamètre.

Classification scientifique:

Famille: Euphorbiacées
Sous-famille: Euphorbioideae
Tribu: Euphorbieae
Sous-tribu: Euphorbiinae
Genre: Euphorbe

Nom scientifique: Euphorbia pulvinata Marloth
Noms communs: Coussin Euphorbia

Comment faire pousser et entretenir Euphorbia pulvinata (Pincushion Euphorbia):

Léger:
Il préfère la lumière solaire totale à partielle. Fournit un bon ensoleillement au moins 3 à 5 heures par jour et retourne-le régulièrement pour que votre plante ne commence pas à se développer de manière déséquilibrée.

Sol:
Il pousse bien dans un sol bien drainé et graveleux ou dans un terreau pour cactus. Ils ne sont pas particuliers sur le pH du sol, mais ils ne peuvent pas tolérer un sol humide.

L'eau:
Vous pouvez laisser sécher le sol entre chaque arrosage. Avant d'arroser la plante, vérifiez sous le pot à travers les trous de drainage pour voir si les racines sont sèches. Si c'est le cas, ajoutez de l'eau. N'arrosez pas trop souvent pour éviter un arrosage excessif, qui peut potentiellement le tuer.

Température:
Il préfère une température optimale de 60 degrés Fahrenheit - 85 degrés Fahrenheit / 16 degrés Celsius à 29 degrés Celsius.

Engrais:
Fertilisez toutes les deux semaines avec un engrais liquide dilué et équilibré pendant sa saison de croissance au printemps et en été. Évitez de fertiliser votre plante pendant les mois d'automne et d'hiver.

Propagation:
Il peut être facilement multiplié par boutures. Prenez la coupe au printemps, qui doit être séchée pendant quelques semaines à l'ombre avant de rempoter. Cela peut être délicat, à cause de la sève exsudative. L'hormone d'enracinement est recommandée avec Euphorbias. Peut également être multiplié à partir de graines, mais ils peuvent être difficiles à germer.

Ravageurs et maladies:
Euphorbia peut être sensible aux cochenilles, aux cochenilles et parfois aux tétranyques.


Euphorbia pulvinata - jardin

Origine et habitat: Afrique du Sud (Natal), Lesotho. Il est situé du sud à Queenstown, au nord, à travers et le long du Lesotho, du Drakensbergen, de l'État libre et du kwazulu Natal jusqu'au Zoutpansbergen dans la province du Nord, Limpopo, Mpumalanga
Habitat: Il pousse principalement dans des zones plates sur des plaines gypseous, calcaires ou limoneuses avec beaucoup de pluie, jusqu'à 1000 mm par an, et même parfois avec de la neige. À certains endroits, c'est la végétation la plus dominante, poussant souvent avec Euphorbia esculenta, Euphorbia mammillaris, Euphorbia cuneata, Acacia sp., Commiphora sp., Maerua sp. , Turraea parvifolia, Boscia minimifolia, Andropogon kelleri, Lactyloctenium robecchii, Crotalaria Fagonia et Cléome brachycarpa.

Nom accepté dans la base de données llifle:
Euphorbia pulvinata Marloth
Trans. Roy. Soc. Afrique du Sud i. 315 (1909)

La description: C'est une succulente dioïque agglomérante à croissance basse (ayant des spécimens mâles et femelles distincts), qui forme dans la nature d'impressionnants pulvini géants (coussins), composés de plusieurs milliers de petites têtes épineuses. Dans le sol, il forme un coussin saisissant jusqu'à 1,5 mètre (ou plus) de hauteur et de diamètre. Certaines plantes très anciennes doivent avoir 40 000 têtes ou plus. Parfois, plusieurs plantes sont regroupées en masses jusqu'à trois mètres de diamètre.
Tige: Courtes, globuleuses, généralement à 7 angles (mais parfois jusqu'à 10 inclinées), devenant colonnaires avec de nombreuses branches à partir de la base, branches principalement simples, sans feuilles, épineuses de 2,5 à 15 cm de long, 2,5-3,5 (- 5) cm d'épaisseur, très obtusement arrondi aux extrémités avec l'apex légèrement déprimé, vert, angles glabres subaiguës, légèrement crénelés, avec de larges sillons triangulaires d'environ 2-4 mm de profondeur entre eux, qui s'aplatissent avec l'âge capitules globuleux gras dépassant rarement 12 cm de hauteur
Feuilles: Rudimentaire, 2-30 (-50) mm de long, linéaire-lancéolée, aiguë, caduque, laissant de petites cicatrices blanches.
Épines (pédoncules stériles modifiés): Blanc à violet (selon la saison) 1 à 2 cm de long, solitaire et irrégulièrement dispersé le long des angles, généralement 1 à 1,5 cm de distance, parfois plus rapproché, avec quelques bractées en forme d'écailles éparpillées le long de celles-ci lorsqu'elles sont jeunes , glabre.
Fleurs: Dioïque (ayant des cyathies solitaires sur des spécimens mâles et femelles distincts) Involucres regroupés à l'apex des branches, sessiles ou subsessiles, chez la plante mâle d'environ 4-5 mm et chez la femelle d'environ 2-3 mm de diamètre, brièvement et largement en forme de coupe, glabres, rouge-violet foncé, à 5 glandes et 5 lobes transversalement oblongs dentés ou sous-entiers glandes-nectar 5-6 distinctes, 1-1,5 mm dans leur plus grand diamètre, transversalement elliptique-oblong, entières, foncées ovaire violet sessile, mais dépassant l'involucre, styles glabres de 1,5 à 2 mm de long, gros, unis sur presque ou presque la moitié de leur longueur, puis étalés, 2-lobés à l'apex
Fruit: Capsule d'environ 4-5 mm de diamètre, sessile, à 3 angles obtus
Graines: 2-3 mm de long, ovoïdes ou légèrement en forme de poire, lisses, glabres, brun pâle.
Remarques: Euphorbia pulvinata a une grande aire de répartition et est une espèce très variable. Les plantes de l'aire de répartition nord diffèrent nettement de celles du sud: l'une formant des coussins denses pouvant atteindre 30 cm de hauteur, l'autre avec peu de tiges, jusqu'à 1 m de hauteur (la petite est la plus courante en culture). La différence entre les populations est la fréquence d'apparition de ces formes. Il peut donc arriver que deux individus de deux populations différentes puissent se ressembler beaucoup et aussi, deux plantes de la même population peuvent avoir une apparence très différente. Cependant, lorsque vous regardez l'ensemble de la population, vous pouvez voir la différence entre une population et une autre.

Sous-espèces, variétés, formes et cultivars de plantes appartenant au groupe Euphorbia pulvinata

Remarques: Euphorbia pulvinata appartient à un groupe de plantes, avec les espèces étroitement apparentées Euphorbia ferox et Euphorbia aggregata, reconnaissables à leur forme de croissance frappante. Ils se composent principalement de coussins compacts, multiples ramifiés et fortement épineux. Ces espèces sont étroitement liées et pour un étranger, il est très difficile de les distinguer. Il y a cependant des différences.

Bibliographie: Principales références et autres conférences
1) Urs Eggli "Manuel illustré des plantes succulentes: les dicotylédones" Springer, 2002
2) Hermann Jacobsen "Un manuel de plantes succulentes: Abromeitiella à Euphorbia" Blandford Press, 1960
3) James Cullen, Sabina G. Knees, H. Suzanne Cubey «Les plantes à fleurs de la flore des jardins européens: un manuel pour l’identification des plantes cultivées en Europe, à la fois à l’extérieur et sous verre» Cambridge University Press, 11 / août / 2011
4) Cour Doreen «Flore succulente d'Afrique australe» CRC Press, 01 / giu / 2000
5) Alain Campbell White, Robert Allen Dyer, Boyd L. Sloane "Le succelent Euphorbisae (Afrique australe)" Abbey Garden Press, 1941
6) Werner Rauh "Culture et description de certaines plantes succulentes autres que les cactus" Smithsonian Institution Press 1984
7) Gibbs Russell, G. E., W. G. Welman, E. Reitief, K. L. Immelman, G. Germishuizen, B. J. Pienaar, M. v. Wyk et A. Nicholas. «Liste des espèces de plantes d'Afrique australe.» Mem. Bot. Surv. Afrique du Sud 2 (1–2): 1–152 (partie 1), 1–270 (partie 2). 1987.


Euphorbia pulvinata Photo par: Cactus Art
Euphorbia pulvinata Photo par: Valentino Vallicelli
Euphorbia pulvinata Photo par: Valentino Vallicelli

Envoyez une photo de cette plante.

La galerie contient désormais des milliers d'images, mais il est possible d'en faire encore plus. Nous recherchons, bien sûr, des photos d'espèces non encore montrées dans la galerie mais pas seulement cela, nous recherchons également de meilleures photos que celles déjà présentes. Lire la suite.

Culture et propagation: C'est une espèce assez facile pour la culture en pot. Les plantes saines matures sont dures et peuvent également être cultivées à l'extérieur où le gel n'est pas trop sévère.
Taux de croissance: C'est une espèce à croissance relativement rapide qui fera de grandes touffes avec des centaines voire des milliers de têtes dans les meilleures conditions.
Sol: Il pousse bien dans un substrat de rempotage minéral très drainant, mais il n'est pas pointilleux sur le sol.
Rempotage: Utilisez un pot avec un bon drainage.
Arrosage: La zone où cette plante est indigène reçoit de la pluie en hiver et en été, elle peut donc être arrosée modérément toute l'année (sauf pendant le mois le plus froid de l'hiver car elle pourrit facilement, surtout si elle est trop humide). Pendant l'été, ils apprécient un arrosage moyen, mais pas trop d'eau (sujettes à la pourriture).
Fertilisation: Nourrissez avec un engrais riche en potassium en été.
Rusticité: Lorsqu'elle est en dormance, la plante est très tolérante au froid (jusqu'à près de -9 ° C ou moins), mais lorsqu'elle est laissée de côté, elle est plus sensible au gel.
Exposition: Ils ont besoin de beaucoup de lumière pour conserver leur forme de croissance compacte, mais différents clones varient dans leur tolérance au plein soleil. Cependant, une certaine protection à l'ombre claire est recommandée pendant les heures les plus chaudes de l'été.
Les usages: C'est une excellente plante pour la culture en pot. Il a toujours l'air bien et reste petit. Il a l'air bien dans une serre froide et un cadre.
Avertissement: Comme pour tous les autres euphorbes, lorsqu'une plante est endommagée, elle dégage une épaisse sève laiteuse blanche appelée latex. Ce latex est toxique et peut irriter la peau. Faites très attention à ne pas en mettre dans vos yeux ou votre bouche.
Les plantes cultivées doivent être manipulées avec soin.
Pourrir: La pourriture n'est qu'un problème mineur avec les euphorbes si les plantes sont arrosées et «aérées» correctement. Si ce n'est pas le cas, les fongicides n'aideront pas beaucoup.
Propagation: Il se propage par boutures (il se ramifie avec enthousiasme et les compensations sont facilement disponibles). Si vous supprimez un offset, pensez à le laisser sécher pendant quelques jours, en laissant la plaie cicatriser (les boutures plantées trop tôt pourrissent facilement avant de pouvoir pousser des racines). Posez-le sur le sol et insérez l'extrémité de la tige partiellement dans le substrat. Essayez de garder la bouture légèrement droite pour que les racines puissent pousser vers le bas. Il est préférable de laver la coupe pour enlever le latex.


Voir la vidéo: Grafting Process of Euphorbia. So Nice! So Easy!