Butter les poirreaux, les conseils

Butter les poirreaux, les conseils

Vous avez décidé de cultiver les poireaux et vous avez raison. Quand les poireaux avancent dans leur développement, dans leur croissance, il est un moment où il est nécessaire, même obligatoire, de butter les rangs de poireaux. Toutes les explications…

Pourquoi butter les poireaux ?

L’action de butter les poireaux a plusieurs intérêts :
• Tout d’abord, les plants de poireau, bénéficiant de plus de terre, plus profondément ancrés dans le sol également, seront mieux nourris, c’est le premier intérêt de cette action.
• Butter le poireau permet de le blanchir à sa base, la partie du poireau qui ne recevra pas de lumière restera blanche, et le poireau plus tendre sur une plus grande partie.
• Une fois buttées, les racines du poireau seront moins exposées à la chaleur du soleil, pendant l’été et notamment pendant les périodes sèches. Le sol, incliné et irrégulier par rapport au soleil souffrira moins de ses rayons. Couplé à un paillage, la protection sera parfaite.

Comment butter les poireaux ?

Si vous jardinez beaucoup et que vous possédez une grande surface de potager, il vaut mieux investir dans un buttoir.
Le buttoir est conçu pour faire ce petit talus nécessaire à la culture du poireau et au buttage en particulier. En le passant entre les lignes des poireaux, sa forme aide à remonter la terre vers les racines.
En passant le buttoir, vous retirerez, de fait, les mauvaises herbes qui une fois arrachées, serviront à enrichir le sol… D’autres outils peuvent vous permettre de réaliser cette étape, comme une binette, il faudra alors répartir la terre en deuxième geste, sans abimer les poireaux.

Buttage et paillage des poireaux :

Au plus fort de l’été, pailler le plants de poireau permet de limiter l’évaporation donc de diminuer les apports en eau. En utilisant un bon paillage, la plante bénéficiera de nutriments, paille de blé, résidus de tonte de pelouse… Ce paillage créera un environnement favorable notamment pour les vers de terre. Ils bénéficieront de plus d’humidité et de plus de nourriture.


Comment avoir de beaux et longs blancs de poireaux en 5 étapes

Comment avoir de beaux poireaux ? Souvent les débutants au potager ont quelques difficultés à obtenir de beaux blancs de poireaux. Ils sèment les poireaux et ne les touchent plus (hormis l’arrosage et le désherbage) jusqu’à la récolte. Une fois récoltés, même s’ils sont assurément très bons, il n’y a pas grand-chose à manger ! Quelques jardiniers connaissent cette astuce pour avoir de longs fûts de poireaux. Il suffit de tracer un sillon puis de repiquer les poireaux dans le fond de ce sillon. Avec l’expérience j’ai peaufiné cette technique et je vous offre dans cet article ma version détaillée en 5 étapes.


Et surtout comment faire ?

Tout d’abord, il existe trois méthodes différentes pour butter vos pommes de terre qui sont plus ou moins avantageuses selon la superficie de votre potager.

La première méthode s’effectue avec une motobêche et vous permet de creuser un sillon régulier entre chacun des rangs (de préférence avec un espacement de 60cm). Ainsi, la motobêche propulse la terre des deux côtés directement et simultanément, de manière rapide et précise.

La seconde méthode traditionnelle consiste à utiliser une binette ou un râteau, lorsque la surface du terrain est moins étendue et beaucoup plus étroit. En effet, manuellement et tout le long de la butte, vous réaliserez le même geste permettant d’apporter de la terre autour du pied de pomme de terre. Ainsi, pour stabiliser la butte, répéter le même geste de l’autre côté du plant, sur tout le rang, en veillant à ne pas heurter les tubercules et les racines.

La dernière méthode est très utile pour les petits espaces et pour cela il vous faudra utiliser le buttoir. Cet outil est muni d’une lame pliée en deux permet de butter les plants de pommes de terre de part et d’autre directement en un passage.

Vous pourrez ainsi répéter cette tâche tout au long de la croissance des plants et cela évitera que les tubercules ne verdissent avec le temps.

Enfin, vous pourrez butter vos pommes de terre un mois et demi après leur plantation, soit en avril ou en juin !

Astuce : Vous pourrez utiliser comme repère la hauteur de 25cm de feuillage pour commencer le bouturage.


Planter des poireaux

Vous souhaitez planter des poireaux ? Vous ne savez pas comment vous y prendre ? Guy Tournellec, jardinier formateur (www.guypassionsjardin.fr), vous donne des conseils et des astuces afin de planter correctement vos poireaux. Il commence par vous parler des différents accessoires dont vous aurez besoin. Ensuite, il vous parle des étapes à suivre afin de planter vos poireaux. En suivant les explications en vidéo, vous en saurez un peu plus. Regardez ! La méthode est très facile !

Etape 1 : Les accessoires à…

Etape 2 : Les étapes à suivr…


Les accessoires à prévoir Afin de planter vos poireaux, vous aurez besoin de plusieurs accessoires. Il s’agit en l’occurrence de :
— une serfouette
— un plantoir
— une paire de ciseaux
— un arrosoir.
Une fois que tous ces accessoires sont prêts, vous pouvez commencer la plantation de vos poireaux.

Les étapes à suivre La première étape de plantation consiste à préparer la terre de culture. Pour procéder, vous pouvez utiliser votre serfouette afin de réaliser un sillon d’une dizaine de centimètres de profondeur et de largeur. Une fois que la terre de culture est prête, vous pouvez vous occuper des poireaux. En effet, il est conseillé de veiller à ce que les bas des poireaux ne soient pas trop gros. Prenez une dizaine de poireaux dans vos mains et alignez-les bord à bord. Ensuite, coupez les racines à une longueur régulière d’environ un centimètre. Vous pouvez par la suite couper les feuilles à la moitié de leur longueur. Une fois que les poireaux sont prêts, vous pouvez les mettre en terre en respectant un intervalle de dix centimètres. Pour cela, vous pouvez creuser des trous pour accueillir vos poireaux. Une fois que les poireaux sont mis en terre, vous pouvez mettre de l’eau dans le trou. Pour éviter que vos poireaux soient ravagés par les insectes, vous pouvez utiliser un filet à insectes. Ce filet n’empêche pas la croissance naturelle de vos plantes. Désormais, vous savez comment planter des poireaux.


Butter les poirreaux, les conseils

Poireaux sauvages, aussi connu comme les rampes, ressemblent échalotes. Tous deux sont membres de la famille de l'oignon, aux poireaux favorisant la saveur délicate d'échalotes. Le moment de la récolte pour les poireaux sauvages est assez court pour préserver leur fournit disponibilité tout au long de l'année. Poireaux conservés bénéficient des recettes de soupes telles que la pomme de terre et le poireau, stock pour les ragoûts de poulet et condiments marinés. Choisissez des feuilles vertes éclatantes avec des tiges robustes et les ampoules blanches fermes. Utilisez uniquement les ampoules pour la mise en conserve comme les tiges vertes deviennent glissantes et faire ne peuvent pas bien.

Instructions

Préserver les ampoules de poireaux sauvages

1.

Séparer l'ampoule et les tiges.

Séparez les ampoules des tiges en coupant les feuilles vertes. Mettre de côté les feuilles vertes.

• Bien se laver les ampoules. Couper les bulbes dans les longueurs souhaitées.

3.

Ampoules Réfrigérer durant la nuit.

Couvrir les ampoules dans l'eau froide, ajouter 1/4 tasse de sel de mer. Couvrir et réfrigérer pendant la nuit jusqu'à 24 heures.

4.

ingrédients d'épices accentuent la saveur ainsi que de préserver les poireaux.

Vider l'eau des poireaux le lendemain. Mélanger toutes les épices - 1/2 c. graines de céleri, 1/2 c. coriandre, 1/4 c. clous de girofle, 1/2 cuil. graine de moutarde - 2 tasses de sucre et 4 tasses froid de vinaigre de cidre de pomme dans une casserole en acier inoxydable. Porter à ébullition, ajouter les poireaux. Laisser mijoter cinq minutes.

5.

Utilisez des bocaux stérilisés pour préserver.

Transférer les ampoules chaudes dans des pots stérilisés, laissant un quart d'un espace de pouce. Fermez les bocaux, les couvercles de serrage pour sécuriser et pour éviter les fuites.

6.

Placez les pots dans un bain d'eau à l'aide de pots de conserves surdimensionnés.

Placer les bocaux fermés dans une grande casserole remplie d'eau chaude. Ceci est connu comme un bain d'eau. Assurez-vous que l'eau recouvre les sommets des pots d'un pouce.

7.

Le chronométrage commence dès le moment de constante ébullition.

Couvrir la casserole contenant les vases garantis et amener l'eau à ébullition pendant 10 minutes. Commencer à temporiser le processus au point le pot atteint une ébullition constante. A la fin du temps de traitement, de découvrir le pot et éteindre le feu.

8.

Utilisez une surface en bois pour le refroidissement pendant la nuit

Laisser les bocaux dans le pot sans être dérangés pendant cinq minutes pour compléter le processus de conservation. Retirer les bocaux avec un pot-poussoir et mettez sur une surface ou dans les journaux en bois.

• Laisser les bocaux de s'asseoir tranquillement et intacte pendant au moins 24 heures à bien cool.

• Réfrigérer jusqu'au moment de servir

Préserver tige verte des poireaux sauvages.

11.

Laver soigneusement les tiges vertes pour nettoyer la saleté cachée dans les feuilles intérieures.

Bien nettoyer les feuilles vertes des poireaux sauvages

12.

Autoriser poireaux sécher complètement.

Sécher à l'air pendant trois à quatre heures pour faire la complètement toute l'eau résiduelle

13.

Des sacs de congélation en plastique qui lient toute sécurité sont efficaces pour geler les poireaux.

Emballez les feuilles vertes dans des sacs de congélation en plastique qui peuvent être liés en toute sécurité ou qui viennent avec des sommets de phoques ou des attaches en plastique

14.

Utilisez les feuilles congelés comme nécessaire pour soupes fraîches ou d'autres recettes.

Congeler pendant plusieurs semaines et utiliser au besoin.


Video: le 21092020:Comment butter les poireaux?visite du jardin