Traitement de la pourriture Botrytis aux fraises - Traiter la pourriture botrytis des plants de fraises

Traitement de la pourriture Botrytis aux fraises - Traiter la pourriture botrytis des plants de fraises

Par: Amy Grant

La moisissure grise sur les fraises, également appelée botrytisrot de la fraise, est l'une des maladies les plus répandues et les plus graves chez les producteurs de fraises commerciaux. Parce que la maladie peut se développer à la fois sur le terrain et pendant le stockage et le transit, elle peut décimer une récolte de fraises. La lutte contre la pourriture botrytique de la fraise est alors d'une importance primordiale, mais malheureusement, c'est l'un des agents pathogènes les plus difficiles à contrôler.

À propos de la moisissure grise sur les fraises

La pourriture Botrytis de la fraise est une maladie fongique causée par Botrytis cinerea, un champignon qui afflige un certain nombre d'autres plantes, et est plus sévère pendant la floraison et à la récolte, en particulier pendant les saisons des pluies accompagnées de températures fraîches.

Les infections commencent par de petites lésions brunes, généralement sous le calice. Les spores sur les lésions commencent à se développer en un jour et apparaissent comme une moisissure grise. Les lésions se développent rapidement et affectent à la fois les mûres vertes et les mûres.

Les baies infectées restent fermes et pourtant couvertes de pores de gris. Une humidité élevée favorise la croissance de la moisissure, qui est visible sous forme de masse cotonneuse blanche à grise. Sur les fruits verts, les lésions se développent plus lentement et le fruit devient malformé et complètement pourri. Les fruits pourris peuvent être mélangés.

Traitement de la pourriture Botrytis à la fraise

Le botryt passe l'hiver sur les débris végétaux. Au début du printemps, le mycélium devient actif et produit beaucoup de spores à la surface des détritus végétaux qui sont ensuite disséminés par le vent. Lorsque l'humidité est présente et une température entre 70-80 F (20-27 C), l'infection peut survenir en quelques heures. Les infections se produisent à la fois à la floraison et à la maturation du fruit, mais elles ne sont souvent détectées que lorsque le fruit est mûr.

Lors de la cueillette des fraises, les fruits infectés peuvent rapidement, surtout lorsqu'ils sont meurtris, propager la maladie à des fruits sains. Dans les 48 heures suivant la cueillette, les baies saines peuvent devenir une masse infectée en décomposition. Parce que le champignon hiverne et parce qu'il peut causer une infection à tous les stades de développement, la lutte contre la pourriture botrytique de la fraise est une tâche difficile.

Contrôlez les mauvaises herbes autour de la parcelle de baies. Nettoyez et détruisez tout détritus avant que les plantes ne commencent à pousser au printemps. Sélectionnez un site avec un bon drainage du sol et une circulation d'air avec des plantes en plein soleil.

Plantez les plants de fraisiers en rangées avec les vents dominants pour favoriser un séchage plus rapide du feuillage et des fruits. Laisser un espace suffisant entre les plantes. Mettez une bonne couche de paillis entre les rangées ou autour des plantes pour réduire l'apparition de pourritures des fruits.

Fertilisez au bon moment. Trop d'azote dans le printemps avant la récolte peut produire un excès de feuillage qui ombrage formant les baies et, à son tour, empêche les baies de sécher rapidement.

Cueillez les fruits tôt dans la journée dès que les plantes sont sèches, enlevez les baies malades et détruisez-les. Manipulez les baies doucement pour éviter les meurtrissures et réfrigérez immédiatement les baies récoltées.

Enfin, des fongicides peuvent être utilisés pour aider à la gestion du botrytis. Ils doivent être correctement chronométrés pour être efficaces et sont les plus efficaces en lien avec les pratiques culturelles ci-dessus. Consultez votre bureau d'extension locale pour obtenir des recommandations sur l'utilisation de fongicides et suivez toujours les instructions du fabricant.

Cet article a été mis à jour pour la dernière fois le

En savoir plus sur les plants de fraises


Moule Botrytis de fraises

La maladie la plus courante des fraises est la moisissure grise, causée par le champignon Botrytis cinerea. Vous avez peut-être vu ce moule dans des boîtes de fraises achetées au supermarché. Dans des conditions défavorables, comme un temps frais et humide, l'agent pathogène peut causer la perte d'une grande partie de votre récolte de fraises. Les bonnes pratiques culturelles peuvent contribuer à limiter ces pertes.

(Note de l'éditeur: cet article a été initialement publié le 27 juin 2008)

Le voilà, votre lit de fraises, fleurissant au printemps. Vous y êtes, en anticipant une récolte saine de baies rouges sucrées et juteuses. Confiture de fraise. Tarte à la fraise. Tarte sablée à la fraise. Mais invisible dans le sol où poussent vos baies se cache le champignon mortel Botrytis cinerea. Si vous ne prenez pas de mesures pour le contrôler, Botrytis la moisissure peut ruiner votre récolte.

La meilleure façon d'assurer une récolte de fraises sans moisissure est de planter dans un sol sableux et bien drainé dans un endroit ensoleillé. Pour ceux d'entre nous qui n'ont pas un tel sol, le meilleur moyen est de planter dans un lit surélevé ou un pot. le Botrytis le champignon se développe le plus rapidement dans un sol frais et détrempé, comme l'argile boueuse de mon jardin, où le drainage est un problème perpétuel même si j'ai entouré les parterres de fraises de tranchées pour drainer l'eau. Cette année, avec un printemps frais et pluvieux, a été idéale pour le développement de la maladie, mais jusqu'à présent, j'en ai été relativement indemne. Les baies qui se sont échappées et se sont retrouvées dans la tranchée, sous l'eau, sont sans espoir, mais le lit est toujours exempt de moisissure.

le Botrytis le champignon hiverne dans le matériel végétal malade, comme les feuilles infectées et les fruits pourris. Au printemps, par temps humide, les spores dormantes (conidies) prennent vie. Les fleurs de fraisier sont affectées à ce stade, de nombreuses fleurs brunissent et meurent. Les fruits en développement peuvent également être affectés alors, la maladie dormant jusqu'à un stade ultérieur de leur développement, mais ils peuvent être infectés à n'importe quel stade en entrant en contact avec du matériel infecté, avec d'autres fruits infectés, ou un sol humide, ou par des spores soufflées à travers. l'air. Les ecchymoses et les blessures rendent le fruit particulièrement sensible, mais le champignon est également capable d'infecter des baies parfaites. Tout d'abord, des zones brun clair se développent sur le fruit et se propagent. Les fruits immatures peuvent brunir et se momifier, les fruits mûrs peuvent pourrir sur la vigne. Au stade final de l'infection, lorsque le champignon sporule, une moisissure grise floue recouvre la fraise et les spores s'échappent pour faire plus de dégâts et maintenir le cycle en vie.

Il est plus facile de prévenir que de guérir avec la moisissure grise. Outre le temps pluvieux, un certain nombre de facteurs favorisent le développement de cette maladie sur les fraises. L'arrosage tard dans la journée fournit les conditions de nuit humides que le champignon aime. Lorsque les plantes sont serrées les unes contre les autres sans que l'air puisse circuler, le champignon se développe. Si l'engrais est appliqué tôt dans la saison, avant que les baies ne se développent, la croissance excessive des feuilles peut réduire davantage la circulation de l'air autour du fruit. Évitez les rangées encombrées et envahies par la végétation et gardez le lit de fraises éclairci.

Les contrôles chimiques sont plus efficaces lorsqu'ils sont appliqués pendant la période de floraison. Le captan est généralement recommandé pour les jardiniers amateurs. Poser un paillis propre et sec, comme de la paille, peut aider en gardant les baies en train de mûrir hors du sol humide et infecté par des champignons.

Il est important de pouvoir identifier les premiers stades de la maladie. Sur la photo ci-dessus, une zone marron clair est visible. C'est un signe certain d'infection. Le brun apparaît encore plus facilement contre la couleur blanche de la baie immature. Une fraise saine a une peau brillante et brillante. Méfiez-vous de toute zone de couleur terne, même si elle est encore rouge. Si vous coupez une baie infectée, la chair sera décolorée, légèrement bronzée. Toutes les baies suspectes doivent être cueillies et jetées immédiatement. Ne laissez pas de baies infectées sur la plante où la moisissure peut se propager au reste du lit. Assurez-vous de continuer à cueillir vos fraises tant qu'elles produisent. Les baies trop mûres sont particulièrement sensibles à la moisissure. Laisser pourrir les fruits sur la vigne ne fera que propager la maladie.

Si vous avez découvert le champignon dans votre lit de fraises, vous devez trier chaque lot après l'avoir cueilli, pour vous assurer de ne pas avoir oublié de baies infectées. Ne les mangez pas. Ou plutôt, mangez-en un, et vous remarquerez immédiatement le goût fétide. L'un de ceux-ci dans un lot de confiture peut le ruiner. La moisissure grise peut se développer très rapidement dans les fraises après leur cueillette, en particulier si l'une des baies est meurtrie. Ils doivent être traités dans les plus brefs délais. Si vous ne comptez pas les utiliser tout de suite, assurez-vous de les réfrigérer rapidement. Certaines personnes sont connues pour ajouter une cuillère à café de peroxyde d'hydrogène à l'eau dans laquelle elles lavent leurs baies fraîchement cueillies. Je ne l'ai pas fait moi-même, mais j'ai tendance à penser que cela ne peut pas faire de mal, surtout si les baies sont rincées après pour laver l'eau de Javel. Si je veux manger mes baies fraîches, je les décortique et j'ajoute une cuillère à soupe ou plus de sucre à chaque litre avant de les réfrigérer. Si je vais les utiliser pour la confiture ou la cuisine plus tard, je les congèle après décorticage.

Une fois que votre lit de fraises a été infesté de moisissure grise, vous verrez facilement la sagesse de le rénover. Avec Junebearers, cela devrait être chaque année. Les porteurs de juin ont sorti beaucoup de coureurs, ce qui a fait sortir beaucoup de coureurs, et ils se sont répandus vigoureusement au-delà des limites de leur lit, si cela est autorisé. Une fois la fructification terminée, il est temps d'éliminer l'excès de croissance et de nettoyer le lit pour éliminer les champignons persistants. Commencez par tondre le tout, en ne laissant intactes que les couronnes des plantes. Puis labourez ou déterrez les plantes qui se sont glissées jusqu'aux bords du lit, ne laissant que le centre de chaque rangée. Je passe ma barre sur tout le lit, sachant que suffisamment de plantes survivront pour en créer une nouvelle. Ne compostez pas le matériau s'il y a des raisons de croire qu'il Botrytis champignon. Puis ratissez tout le vieux paillis de paille, si vous l'avez utilisé, ainsi que les baies et les feuilles mortes. Nettoyez tout ce qui pourrait héberger le champignon.

À ce stade, bien que personne ne l'ait conseillé, je fais une application de fongicide, sur le principe général qu'il ne peut pas faire de mal, ainsi que d'engrais. Ensuite, déterrez tous les plants de fraisiers qui ont survécu à la barre, ne laissant que des rangées simples de plants bien espacés. Si votre lit est sujet à la moisissure grise, vous voudrez rendre les rangées particulièrement étroites, avec des espaces plus larges entre eux pour permettre la circulation de l'air.

La plupart des porteurs de juin sont cultivés sur le système de rangs emmêlés, car c'est ce que les fraises veulent faire. Si vous plantez une seule rangée avec des plantes espacées de 18 pouces, elles se répartiront au cours de l'année prochaine pour former une rangée d'environ 18 pouces de large. Planter ces rangées distantes de quatre pieds vous donnera amplement d'espace entre elles une fois que les coureurs se seront étendus. En rénovant un lit qui a été affligé de moisissure grise, vous voudrez peut-être laisser neuf pouces environ entre les plantes, au lieu des six pouces habituellement recommandés. Le surpeuplement des plantes provoquera des conditions propices à la maladie.

Dernièrement, certains producteurs préconisent l'utilisation de paillis de plastique noir ou rouge dans la culture des fraises. L'une des raisons à cela est la suppression de la moisissure grise, car le paillis protège les baies du contact. Cette pratique est la plus appropriée pour les baies neutres everbearer / day cultivées sur le système de collines, dans lesquelles tous les stolons sont enlevés et seules les plantes mères restent pour former de grandes couronnes. Les plantes sont espacées les unes des autres, à environ un pied l'une de l'autre, insérées à travers des trous creusés dans le plastique. Cette méthode semble être utilisée le plus souvent lorsque les fraises sont traitées comme des annuelles et jetées après la récolte des fruits. J'ai vu des suggestions selon lesquelles les porteurs de juin peuvent également être cultivés de cette façon, mais je ne l'ai pas essayé moi-même. Les coureurs ne pourront pas s'enraciner à travers le plastique, il semblerait donc qu'ils devraient être traités comme des porteurs éternels.

Si un lit de porteurs éternels est infecté par la moisissure grise, il serait probablement préférable d'enlever entièrement les plantes, de nettoyer le sol et de recommencer avec de nouvelles plantes - à ce moment-là, vous pouvez essayer le paillis de plastique si la maladie a été un problème. Après plusieurs années, avec toute plantation de fraises, il est conseillé de recommencer avec de nouvelles plantes indemnes de maladies, car les vieilles fraises perdent leur vigueur. Il est possible que vous souhaitiez envisager de déplacer le lit si la moisissure a été un problème grave.

Enfin, vous pourriez envisager de recommencer avec des plantes résistantes aux maladies. Malheureusement, cependant, il ne semble pas y avoir de variétés disponibles dans le commerce qui soient entièrement immunisées contre la moisissure grise. «Earliglow» est peut-être le plus résistant aux maladies des porteurs de juin. Les baies qui restent fermes à maturité et les baies élevées sur leurs tiges sont d'autres considérations qui pourraient aider une nouvelle plantation à rester exempte de moisissure.


À quoi ressemble Botrytis? Comment savoir si mes plantes ont Botrytis?

Le botrytis ressemble à une moisissure floue gris-brun et apparaît sur les bourgeons, les feuilles, les fleurs ou les fruits en décomposition. Vous pouvez également remarquer quelques autres symptômes.

  • Si l'humidité est faible, les infections peuvent être contenues dans des endroits discrets, mais si elle est élevée, elles peuvent se propager rapidement
  • Les parties aériennes des plantes, en particulier les bourgeons et les fleurs, peuvent se ratatiner et mourir
  • Sur les fruits rouges, en particulier les groseilles à maquereau, Botrytis l'infection tue les branches de la plante, mais la moisissure grise floue est rarement évidente
  • Sur les fraises, les raisins et parfois d'autres fruits, Botrytis l'infection conduit à une pourriture brune molle, souvent à mesure que le fruit mûrit


Questions fréquemment posées

Une autre fleur colonisée par le botrytis. Source: Flowersabc

Q: Le botrytis cinerea est-il dangereux pour l'homme?

R: Bien que la plupart des gens n'aient pas de problème, le botrytis cinerea peut provoquer une réaction allergique. Connu sous le nom de «poumon du vigneron», il s’agit d’une forme de pneumopathie d’hypersensibilité. Il n'est souvent pas mortel, mais il peut être très inconfortable et nécessiter un traitement par un médecin pour le résoudre.

Alors que la pneumopathie d’hypersensibilité peut être causée par un certain nombre de facteurs (y compris la moisissure d’aspergillus, qui se traduit par un «poumon de compost» ou un «poumon de fermier»), le botrytis cinerea inhalé en grande quantité peut provoquer une inflammation des poumons. Il est préférable de l’éviter complètement en éliminant toute moisissure sur vos plantes avant qu’elles ne se répandent.

Si vous découvrez une importante croissance de moisissure grise, placez un sac en plastique dessus pour réduire la probabilité que les spores pénètrent dans l'air, et retirez-le soigneusement. Les plantes complètement infectées doivent toujours être éliminées de cette façon pour éviter de toute façon la propagation des spores!

La prévention de la pneumopathie d’hypersensibilité est étonnamment simple: ne pas respirer de grandes quantités de poussière. Si vous faites quelque chose de poussiéreux, portez un masque tout en le faisant.

Armé de ces informations, vous devriez être en mesure de faire un stand solide contre la moisissure grise dans le jardin. Et, avec de la chance, vous aurez moins de problèmes à l'avenir!

Y a-t-il d'autres questions que vous pourriez avoir sur le botrytis cinerea ou sur les maladies dont vous vous trouvez en proie? Faites-moi savoir dans les commentaires afin que je puisse me concentrer sur eux pour vous!


Voir la vidéo: Vous voulez manger plein de fraises cette année,alors regardez cette astuce rapide.