Qu'est-ce que la pourriture cardiaque: informations sur la pourriture bactérienne du cœur dans les arbres

Qu'est-ce que la pourriture cardiaque: informations sur la pourriture bactérienne du cœur dans les arbres

Par: Teo Spengler

La pourriture du cœur fait référence à un type de champignon qui attaque les arbres matures et provoque la pourriture au centre des troncs et des branches des arbres. Le champignon endommage, puis détruit, les composants structurels d’un arbre et, avec le temps, en fait un danger pour la sécurité. Les dommages peuvent initialement être invisibles de l'extérieur de l'arbre, mais vous pouvez détecter les arbres malades par les organes de fructification à l'extérieur de l'écorce.

Qu'est-ce que la pourriture cardiaque?

Tous les feuillus sont sensibles aux variétés d'infections fongiques connues sous le nom de maladie des arbres de pourriture cardiaque. Les champignons, en particulier Polypore et Fomes spp., provoquent la décomposition du «bois de cœur» au centre des troncs ou des branches de ces arbres.

Quelles sont les causes de la pourriture cardiaque?

Les champignons responsables de la pourriture du cœur des arbres peuvent attaquer presque tous les arbres, mais les arbres âgés, faibles et stressés sont les plus sensibles. Les champignons détruisent la cellulose et l’hémicellulose de l’arbre et parfois sa lignine, ce qui rend l’arbre plus susceptible de tomber.

Au début, vous ne pourrez peut-être pas dire si un arbre est atteint de la pourriture du cœur, car toute la pourriture se trouve à l'intérieur. Cependant, si vous pouvez voir l'intérieur du tronc à cause d'une coupure ou d'une blessure à l'écorce, vous remarquerez peut-être une zone pourrie.

Certains types de pourriture du cœur dans les arbres provoquent la formation de fructifications ressemblant à des champignons à l'extérieur des arbres. Ces structures sont appelées conques ou supports. Recherchez-les autour d'une plaie dans l'écorce des arbres ou autour de la couronne des racines. Certains sont annuels et n'apparaissent qu'avec les premières pluies; d'autres ajoutent de nouvelles couches chaque année.

Pourriture bactérienne du cœur

Les champignons responsables de la pourriture du cœur sont généralement divisés en trois types: la pourriture brune, la pourriture blanche et la pourriture molle.

  • La pourriture brune est généralement la plus grave et provoque le séchage du bois pourri et l'effritement en cubes.
  • La pourriture blanche est moins grave et le bois pourri est humide et spongieux.
  • La pourriture molle est causée à la fois par des champignons et des bactéries et provoque une maladie appelée pourriture bactérienne du cœur.

La pourriture bactérienne du cœur progresse très lentement et cause le moins de dommages structurels aux arbres. Bien qu'ils provoquent la décomposition de la cellulose, de l'hémicellulose et de la lignine dans les arbres affectés, la décomposition ne se propage pas rapidement ou loin.

Cet article a été mis à jour pour la dernière fois le

En savoir plus sur l'entretien général des arbres


Maladies du pin ponderosa

Le pin ponderosa polyvalent (Pinus ponderosa), ou pin jaune de l'Ouest, est sensible à un certain nombre de maladies qui causent de graves dommages à moins d'être traités immédiatement. Alors que certaines maladies endommagent les racines ou les aiguilles, d'autres font pourrir le cœur ou la partie intérieure de l'arbre et font tomber les branches. Traitez immédiatement la maladie qui sévit dans votre pin ponderosa afin que l'arbre retrouve sa santé et sa vigueur naturelles.


Arbres abattus victimes de la pourriture du cœur

Partagez ceci:

À la suite des tempêtes de vent et de pluie du mois dernier, de nombreux arbres de la vallée de San Fernando ont perdu des branches, se sont séparés ou ont été complètement déracinés. J'ai récemment vu les restes de trois de ces arbres - un à Woodland Hills, un à North Hills et un à Valley Village.

Parfois, vous n'avez besoin que de quelques centimètres de souche d'arbre pour diagnostiquer ce qui s'est passé. Si la souche est creusée avec un intérieur en matériau souple et fibreux, parfait pour un paillis, l'arbre en question est probablement une victime de la pourriture du cœur. La pourriture du cœur est une maladie de la pourriture du bois causée par une variété de champignons qui peuvent affecter presque toutes les espèces d'arbres urbains couramment plantés et est souvent impliquée lorsque de gros membres sont cassés pendant une tempête. Une fois qu'une branche d'arbre est creusée par la pourriture du cœur, elle perd la force de résister à ce que les arboriculteurs appellent la «charge dynamique», le genre de stress créé par un vent fort, et est sûre de casser le tronc - en emportant souvent le tronc avec lui - lors d'une importante tempête hivernale.

D'après ce que j'ai vu, les arbres à feuilles caduques ou feuillus poussant dans la vallée dont l'habitat est l'est des États-Unis et qui ont plus de 50 ans sont particulièrement vulnérables à la pourriture du cœur. Les champignons qui causent la pourriture du cœur pénètrent dans les arbres par des blessures causées soit par des dommages causés par la tempête, soit par des coupes d'élagage inappropriées. Et quel arbre de 50 ans n'a pas été soumis à l'une ou aux deux?

Il convient de noter que même les arbres à climat sec, comme certaines espèces d'eucalyptus, commencent à décliner en vigueur vers 50-60 ans en milieu urbain, y compris la vallée de San Fernando.

Comment savoir si votre arbre a la pourriture du cœur et pourrait être sensible à une rupture importante des branches lors d'une tempête? Si vous voyez des fructifications fongiques - communément appelées champignons, conques ou supports - poussant sur le tronc ou les branches, vous regardez presque certainement un arbre atteint de pourriture du cœur. Pourtant, les arbres peuvent avoir une pourriture importante du cœur et ne pas nécessairement présenter de fructifications fongiques, qui n'apparaissent que lorsque l'infection fongique est à un stade avancé, ayant souvent été présente dans l'arbre - sans aucun signe visible de son existence - pendant des années.

Les arbres de la promenade, ceux qui vivent sur ces étroites bandes de terrain entre le trottoir et la rue, sont les spécimens les plus assiégés de la forêt urbaine. C'est particulièrement le cas des arbres riverains ou riverains, dont les racines poussent le plus facilement latéralement mais, dans les bandes de promenade, sont cernées par du béton. Le bouleau de rivière (Betula nigra) en est un bon exemple. Cette espèce, indigène des plaines inondables et des berges de l'est des États-Unis, a été plantée comme arbre de rue dans certains quartiers de Woodland Hills il y a plus d'un demi-siècle. Pas étonnant qu'il ait pratiquement disparu de ces quartiers, victime de la restriction des racines, de graves sécheresses périodiques et de la pourriture du cœur. Au cours de l’une des tempêtes du mois dernier, un spécimen de 60 pieds s’est séparé. Pourtant, une sélection relativement nouvelle de bouleaux de rivière connue sous le nom de «Dura-Heat» est maintenant disponible dans les pépinières locales. Sa résistance supérieure à la chaleur, sa capacité à pousser au soleil ou à l'ombre, son écorce exfoliante et de couleur cannelle, ainsi que son adaptabilité à la plupart des types de sols, en font un candidat pour la plantation locale, bien que dans une grande cour par opposition à une promenade.

L'érable argenté (Acer saccharinum) est un autre arbre de rue autrefois populaire qui a pratiquement disparu de notre forêt urbaine. Son feuillage est son attrait principal, vert d'un côté et argenté de l'autre, et il brille positivement dans la brise. Survivant d'une manière ou d'une autre pendant plus d'un demi-siècle dans une bande de promenade de North Hills, il est également tombé dans l'une de nos tempêtes de décembre, victime de la pourriture du cœur.

Enfin, un énorme cèdre Deodar (Cedrus deodora) a été récemment déraciné à Valley Village. Aucun signe de pourriture du cœur n'était visible, mais il est probable qu'un afflux soudain d'eau, prélevé du sol pendant les pluies de décembre, a créé une condition très lourde que le système racinaire s'est révélé assez peu profond - peut-être parce que l'arbre poussait dans une pelouse très arrosée - n'a pas pu supporter.

Pour plus d’informations sur les plantes et les jardins de la région, visitez le site Web de Joshua Siskin à l’adresse www.thesmartergardener.com. Envoyez vos questions et vos photos à [email protected]


Rouille fusiforme

Hôtes

Dans les peuplements forestiers, ces maladies sont d'une importance mineure sur le chêne (hôte alternatif). Cependant, ils affectent la valeur esthétique des arbres d'ombrage et des plantes ornementales. La rouille fusiforme du pin (hôte principal) est la maladie la plus importante du pin dans le sud-est.

Identification

De petites taches jaunes se développent sur la surface des feuilles au printemps. Une certaine défoliation peut se produire. Les chênes rouges, aquatiques et saules sont principalement touchés. Les chênes blancs sont rarement affectés.

La biologie

La rouille des feuilles nécessite deux hôtes pour terminer leur cycle de vie. Les spores de champignons (éciospores) produites sur les galles du pin sont soufflées par le vent et infectent les jeunes feuilles de chêne. Les spores (urédospores) sont produites sur la feuille de chêne qui réinfectent le chêne. Des poils épineux (colonnes téliales) sur la surface inférieure de la feuille de chêne libèrent des téliospores qui produisent un autre stade de spore (basidiospore) qui infecte le pin. Cette infection se traduit par une galle avec des éciospores et le cycle est terminé.

Contrôler


Pourriture du cœur

Nos rédacteurs examineront ce que vous avez soumis et détermineront s’il convient de réviser l’article.

Pourriture du cœur, l'une des nombreuses maladies des arbres, des plantes-racines et du céleri. La plupart des arbres sont sensibles aux champignons pourrissants qui produisent une carie cardiaque décolorée, légère, molle, spongieuse, filandreuse, friable ou poudreuse. Des conques ou des champignons apparaissent souvent au niveau des plaies ou de la base du tronc. La pourriture du cœur des arbres n'affecte généralement pas l'aubier vivant, mais provoque des faiblesses structurelles et peut entraîner des branches et des troncs cassés. La maladie entraîne des pertes économiques dans l'industrie du bois, car les arbres infectés sont souvent impropres à la production de bois. Les arbres blessés par des machines forestières ou par des arbres abattus sont plus sensibles aux champignons de la pourriture du cœur.

D'autres types de pourriture du cœur sont causés par des carences en nutriments plutôt que par des champignons. Une pourriture interne brun foncé à noire des betteraves, des carottes, des rutabagas et des navets est causée par une carence en bore. Une pourriture similaire du céleri, du fenouil et du persil est induite par une carence en calcium. Ces deux types de pourriture du cœur peuvent entraîner des pertes de récoltes dans les sols pauvres. Voir également pourrir.

Cet article a été récemment révisé et mis à jour par Melissa Petruzzello, rédactrice adjointe.


Pourriture mineure des racines

La pourriture sèche des racines, anciennement connue sous le nom de pourriture des racines armillaires, est une maladie fongique transmise par le sol. La famille des érables est couramment infectée par cette maladie. Les spores fongiques minces se nourrissent d'érables affaiblis qui ont été stressés par des conditions météorologiques extrêmes, telles que la chaleur excessive et la sécheresse, un mauvais drainage et les pieds mouillés, le gel et le manque de lumière du soleil. La maladie infecte l’érable à travers son système racinaire affaibli et tue les racines nourricières de l’arbre. Les érables infectés présentent un jaunissement et une décoloration de leur feuillage, une perte de vigueur, un dépérissement et une défoliation prématurée. Les érables plus petits succomberont à la maladie beaucoup plus rapidement que les érables plus grands. La pourriture écorchée des racines peut être évitée en maintenant la croissance vigoureuse de l’érable et en gardant sa zone exempte de débris défoliés et pourris. Les traitements chimiques ne sont pas recommandés pour les arbres infectés, comme l'explique l'Université de l'Illinois Integrated Pest Management.

  • La pourriture sèche des racines, anciennement connue sous le nom de pourriture des racines armillaires, est une maladie fongique transmise par le sol.
  • La pourriture écorchée des racines peut être évitée en maintenant la croissance vigoureuse de l’érable et en gardant sa zone exempte de débris défoliés et pourris.

Voir la vidéo: Lê Sang Bolero Mới Nhất 2020 Nghe Là Nghiện - Tâm Sự Chàng Ca Sĩ