Problèmes avec mon citronnier

Problèmes avec mon citronnier

L'AGRONOMISTE RÉPOND SUR LA CULTURE ET L'ENTRETIEN DES PLANTES

PETITES TACHES ROUGES SUR LES FRUITS DE MON CITRON QUI ÉGRATIGENT FACILEMENT S'ÉTIRENT

QUESTION DE MARIO

Cher agronome, j'ai un citronnier sur le balcon depuis longtemps (dix ans) et il m'a toujours donné de bons fruits et en quantités qui font même de la confiture.

Dernièrement, de petites taches rouges sont apparues sur les fruits, réparties partout en surface. Si j'essaye de les gratter, elles se détachent facilement, mais elles ne me laissent pas tranquille.

Pouvez-vous me donner quelques conseils à ce sujet?

Est-ce une maladie?

Merci pour ton aide

Mario

RÉPONSES AGRONOM

Salut Mario,

si tu m'avais envoyé une photo j'aurais été plus calme sur le diagnostic donc je t'envoie une photo. Obtenez une belle loupe et regardez ces "taches" et voyez si elles ressemblent à celles de la photo.

Dans le cas particulier, c'est Parlatoria pergandei, qui appartient à la famille desDiaspidides. Ce sont de très petites cochenilles (insectes) pour la plupart immobiles. Les femelles ont un corps aplati et le dos est protégé par un bouclier de soie ou de cire plus ou moins arrondi ou en forme de poire tandis que les mâles ont des pattes et souvent aussi des ailes.

Les cochenilles peuvent être reconnues non seulement par leur apparence incomparable mais aussi parce qu'en essayant de les enlever simplement avec l'ongle, elles se détachent facilement.Vérifiez également sur les feuilles et les branches pour vérifier leur présence.Si ce n'est pas eux, alors vous Je dois m'envoyer une photo pour comprendre de quoi il s'agit. Après cela, une fois que je serai sûr du diagnostic, je vous dirai quoi faire.

J'attends de vos nouvelles.

Dr M. G. Davoli

P.S. Voulez-vous me dire comment vous faites de la confiture? Je l'ai essayé une fois mais cela ne s'est pas avéré très bon.

QUESTION DE MARIO

Chère Dr. Maria Giovanna Davoli,

Je crois que votre indication est correcte, cependant, à titre de comparaison, je joins quelques photos des citrons en question; les feuilles ont également les mêmes excroissances rouges.

Qu'est-ce que je devrais faire maintenant?

Merci pour ton aide

Mario

RÉPONSES AGRONOM

Merde, c'est merveilleux! Tu as une belle attaque de Parlatoria. Ils sont probablement là depuis longtemps pour avoir une attaque aussi répandue et vous ne l'avez pas remarqué. Tout d'abord, lisez ce qui est écrit sur la feuille des cochenilles, de cette façon vous aurez une idée claire de qui vous avez affaire et vous comprendrez mieux ce que je vais vous dire. Après cela, la seule chose à faire est d'intervenir chimiquement pour l'éliminer car, en plus de causer des dommages aux fruits beaucoup plus graves sont les attaques lorsqu'elles touchent les parties "stables" de la plante, c'est-à-dire les branches et feuilles qui peuvent périr complètement jusqu'à ce qu'elles sèchent.

Parlatoria c'est parmi les cochenilles l'espèce la plus difficile à combattre car elle peut compléter quatre générations en un an et cela signifie que sur la plante il y a plus de stades évolutifs en même temps (adultes, jeunes, œufs). Considérant que le meilleur moment pour intervenir chimiquement correspond à la naissance des jeunes (nymphes) car dans cette phase les femelles (qui sont les plus dangereuses) sont plus vulnérables, vous comprendrez qu'en pratique il n'est pas facile d'identifier cet exact moment donc vous devez vous fier au bon sens si vous n'avez pas l'expérience pour identifier le meilleur moment. Votre "chance" est que c'est un seul arbre qui est à la maison afin que vous puissiez surveiller la situation et intervenir non seulement avec des produits chimiques mais aussi manuellement.

Généralement, les meilleurs moments pour intervenir sont en hiver (décembre-janvier) et en été (périodes de reproduction). Donc en décembre, après avoir récolté tous les fruits (que vous pouvez utiliser normalement car les laver les cochenilles disparaissent) vous ferez un traitement à l'huile blanche (classe toxicologique 3) avec 2% de principe actif (d'un bon pépiniériste). vous les trouverez prêts à l'emploi) qui agissent par asphyxie en recouvrant le corps des insectes d'un film mince et en pénétrant leurs canaux trachéaux par capillarité qui sont donc fermés. Je préfère ne pas vous laisser utiliser les soi-disant "huiles blanches activées", c'est à dire additionnées d'esters phosphoriques car elles sont pour la plupart très toxiques pour l'homme (classe toxicologique 1, le maximum) et considérant que la plante est située dans le balcon de votre à la maison, ce n'est pas vraiment le cas.

Les huiles blanches ont généralement un temps de pénurie également appelé sécurité (1) 20 jours, (dans tous les cas c'est indiqué dans le colis). Après cette période, je vous conseille de garder la plante sous contrôle et d'éliminer manuellement, dans la mesure du possible, d'autres insectes avec un chiffon ou un coton imbibé d'alcool. Je me rends compte que c'est ennuyeux et difficile mais avant l'été il n'est pas conseillé de faire d'autres traitements.

Je suis sûr que de cette manière, vous pourrez sûrement les garder sous contrôle et au fil du temps, les éliminer complètement. Le problème est justement la présence de plusieurs cycles en même temps dans l'usine et avec un seul traitement on ne peut pas les éliminer complètement, si on intervient aussi manuellement, je suis sûr que le résultat sera bon. Si j'étais intervenu immédiatement lors de la première comparution, cela aurait été beaucoup plus simple.

Bonne chance.

Dr M. Merci beaucoup pour la recette. Je vais l'essayer dès que possible et vous le faire savoir. Je suis très heureux.

(1) Correspond au nombre de jours qui doivent s'écouler entre le traitement et la collecte du produit pour une éventuelle consommation, en pratique la durée pendant laquelle le produit reste actif et persistant.


Pour mon premier citronnier ... j'accepte les conseils

Pakiz76

Jardinier en herbe

Monsieur biss

Jardiniste

bonjour j'ai aussi récemment pris un citron et ensemble j'ai pris un livre, après une lecture attentive je me suis rendu compte qu'il était assez facile de les garder.

à propos de l'eau, je le lui donne quand le sol est sec.
pour qu'il ne soit jamais trempé ou trop plein d'eau.
. vous savez, les rétentions de liquide posent des problèmes d'agrumes.

sur les fleurs vous ne vous trompez pas mais ces plantes j'ai remarqué qu'elles ne s'arrêtent jamais, même au repos elles continuent quand même à donner des fleurs et des feuilles.
il calcule qu'ils viennent d'Asie et qu'ils n'ont presque jamais de repos, vu le climat.

en ce qui concerne l'engrais, deux personnes que je connais continuent de le fournir pendant cette période et disent qu'elles les cultivent depuis des années et qu'elles vont bien.
Au centre de jardinage, ils m'ont dit de fertiliser même maintenant mais un peu moins.
disons que je pense que c'est un chapitre séparé. -)

Anitka

Apprenti Florello

Bonjour; salut
Engrais: si vous venez de rempoter, il n'est pas nécessaire de fertiliser pendant au moins 3-4 mois, car le sol frais lui-même est suffisamment nutritif.

Je ne pense pas qu'à Rome le citron ait des problèmes de serre froide, ma grand-mère en avait deux en pot sur la terrasse et je suis sûr qu'elle ne les a jamais couverts.


Citronnier: comment se débarrasser des parasites?

L'usine de citron c'est beau, mais sujet d'attaquer par des parasites tels que la cochenille. Voici comment les éradiquer et les empêcher de revenir.

Si tu as un citronnier, vous devez vérifier périodiquement qu'il n'est pas attaqué par la cochenille: cette espèce d'insectes se manifeste par taches blanches adhérant aux branches et aux feuilles ils peuvent être décollés avec vos mains (avec des gants), mais ils ont tendance à se reformer.

La cochenille il se nourrit de la force vitale de la plante ralentissant sa croissance au point d'être mortelle.

Si votre citron est infesté de cochenille, prenez un coton-tige imbibé d'alcool et (toujours avec des gants!), supprimez tous les parasites visibles un par un. Ensuite, prenez un vaporisateur rempli d'eau et laver la plante pour éliminer l'alcool et les infestations restantes.

Si l'infestation est généralisée et que vous avez besoin d'une méthode plus radicale pour l'éliminer, traitez la plante avec huile blanche si vous préférez un remède naturel, vaporisez-le avec de l'eau dans laquelle vous avez fondu du savon de Marseille.
Les périodes recommandées pour ce genre de traitements, c'est le début du printemps et l'automne.


Problèmes avec mon citronnier

  • Accueil
  • Enfants dans le jardin
  • Savoir
  • Art et potager
  • Jardins potagers de la ville
  • Le potager de.
  • Conseils

  • Comment le concevoir
  • Sur le balcon
  • Semis et repiquage
  • Le terrain
  • Comment le cultiver
  • Adversité et maladie
  • Quelle terre dois-je utiliser pour rempoter mon citronnier?

    Salut,
    Je suis un garçon qui vit dans les Pouilles, passionné par les plantes (surtout les fruits) cultivées en pot, il y a 5 ans j'ai acheté un citronnier, je l'ai acheté parce qu'il était petit, mais il y avait déjà 2 gros citrons. Je l'ai versé tout de suite car c'était dans un petit vase, au fil du temps les 2 citrons sont tombés mais l'arbre a beaucoup poussé puis a commencé à faire de nombreuses fleurs plusieurs fois par an mais à chaque fois ils tombaient tous.

    Puis l'été dernier, il y a eu une attaque de cochenille et l'arbre perdait ses feuilles et les branches sont progressivement devenues sèches.Je suis allé dans une pépinière et j'ai acheté un produit pour éliminer cette maladie.
    Après plusieurs tentatives, j'ai réussi à l'éliminer, mais l'arbre a continué à perdre des feuilles (jusqu'à ce qu'il les ait complètement perdues) et toutes les branches se sont desséchées.
    À ce stade, je suis retourné à la pépinière pour expliquer le problème, ils m'ont dit que le problème était le sol dans lequel l'arbre était planté, en recommandant une tourbe drainante qu'ils utilisaient pour tous les types de plantes.
    À l'automne, j'ai décanté l'arbre (qui n'était plus que le tronc) en le mettant uniquement dans la tourbe et j'attends le printemps pour voir s'il repoussera.
    Je vous demande si j'ai eu raison de le transférer et surtout si la tourbe est fine ou si je dois la mélanger avec un sol convenable ou avec le sol très simple de la campagne.
    En attendant, je vous salue cordialement.
    (Nic)

    Salut Nic,
    les agrumes sont des plantes très fascinantes à cultiver en pot, mais tout aussi difficiles, surtout si nous n'utilisons pas le bon sol.
    Donc la suggestion que nous vous donnons pour faire pousser vos agrumes est de les rempoter - à la fin du printemps - avec une terre spécifique pour les agrumes, pensez également à faire un bon drainage au fond du pot - avec de l'argile expansée que vous mettrez sur le bas - qui permet le drainage de l'eau d'irrigation. Si la plante n'a pas trop souffert, vous verrez qu'elle germera à coup sûr, les agrumes sont des plantes généreuses.
    À propos de culture d'agrumes dans un vase, nous vous suggérons de lire cet article intéressant.
    Santé et bons citrons!


    Vidéo: Cultiver ses citrons: conseils pour planter et entretenir un citronnier- agrumes-Truffaut