Ficus bonsai: comment faire pousser une sculpture vivante?

 Ficus bonsai: comment faire pousser une sculpture vivante?

Le bonsaï est un art qui conquiert avec harmonie, grâce et équilibre. La culture de la création d'arbres miniatures, originaire de Chine puis émigrée au Japon, s'accorde pour trouver un langage commun avec la nature, car il faut non seulement arroser les plantes, mais aussi créer les conditions nécessaires pour elles, apprendre à comprendre leurs besoins et, bien sûr, les admirer. De nombreux producteurs considèrent l'entretien du bonsaï à la maison comme une science difficile. En effet, la formation d'un conifère miniature ou d'un arbuste à fleurs a ses propres caractéristiques, prenant plus d'un an, mais il existe des plantes d'intérieur qui sont assez simples à transformer en bonsaï. L'un d'eux est le ficus. Il est sans prétention, s'est adapté avec succès au microclimat des appartements modernes, il tolère bien l'auto-façonnage et n'a pas de période de dormance. Pour les débutants, il est recommandé de commencer par le ficus ou le microcarpe de Benjamin.

Ficus bonsaï à la maison

Bien que le bonsaï soit désormais considéré comme un véritable art japonais, les Chinois ont été les premiers à cultiver des arbres et des arbustes miniatures. C'est au Moyen Empire que les plantes ont commencé à être cultivées sur des pierres, des plateaux, dans des pots de fleurs, leur donnant une forme bizarre. Par la suite, les Japonais ont adopté ce «passe-temps» inhabituel.

Dans la Chine ancienne, ce qui est décrit s'appelait "penjing". Le nom se compose de deux hiéroglyphes, dont le premier est traduit par «bol», et le second - «arbre». En chinois et en japonais, ils sont épelés de la même manière, mais dans le second cas, ils sonnent comme "bon-sai". D'où le nom maintenant connu de tous.

Ficus est parfait pour la miniaturisation. Bien que dans la patrie des arts et de l'artisanat, le bonsaï n'en soit pas cultivé, préférant créer des compositions à partir de conifères et d'arbustes, mais partout dans le monde, les amateurs utilisent différents types de ficus pour la miniaturisation. En effet, il possède toute une gamme de qualités nécessaires à la culture du bonsaï: il pousse rapidement, lui permettant de former un arbre en seulement deux ans, il a un beau tronc qui peut être façonné à la forme désirée, une texture d'écorce intéressante et des racines ramifiées. .

Le bonsaï peut être formé à partir de ficus rapidement, en seulement deux ans.

Espèces de Ficus adaptées à la «miniaturisation»

Les espèces de Ficus à petit feuillage conviennent à la culture d'arbres miniatures. Parmi eux:

  1. Ficus Benjamin. Un arbuste à feuilles persistantes dans la nature est de taille assez impressionnante et atteint 25 m de hauteur. En le cultivant sous la forme d'un bonsaï, vous pouvez ralentir considérablement sa croissance et donner au tronc la forme souhaitée.
  2. Ficus carica (ou figue). Originaire du Moyen-Orient, idéal pour la culture du bonsaï. La plante a des feuilles spectaculaires et une tige flexible qui peut prendre n'importe quelle forme.
  3. Ficus microcarp. Parfois, ce type de ficus est appelé ginseng ou ginseng. Dans la nature, un énorme arbuste produit de nombreuses racines aériennes, s'étendant considérablement en largeur. Cette fonction est utilisée pour créer des bonsaïs. Le tronc prend naturellement une forme bizarre avec des racines saillantes et une couronne avec des feuilles brillantes et légèrement pointues se dresse au-dessus.
  4. Ficus panda. La plante a des feuilles coriaces et de petits fruits verts. L'espèce tolère bien la taille, il ne sera donc pas difficile d'en former un bonsaï.
  5. Ficus émoussé (retuza). Une plante idéale pour les fleuristes débutants en raison de sa simplicité. Par nature, il a une couronne étalée, le bonsaï est donc très impressionnant.
  6. Ficus sacré (arbre Bodhi). Même un arbre miniature se distingue par un puissant tronc gris clair et des branches de forme inhabituelle. Un bonsaï spectaculaire est façonné avec du fil de fer et de la taille.

Galerie de photos: ficus panda, ginseng et autres espèces adaptées à la formation du bonsaï

Comment choisir une forme?

Canon joue un rôle important dans l'art japonais du bonsaï. L'arbre est formé conformément aux restrictions dictées par un style particulier. Il existe un grand nombre de techniques, mais toutes ne conviennent pas au ficus. Habituellement, l'une des formes suivantes est utilisée pour former des bonsaïs à partir de cette plante:

  1. Chokkan (grandeur). C'est le style fondamental du bonsaï. Les traits caractéristiques sont un tronc droit, dont la partie inférieure est constituée de racines nues et ramifiées épaisses. Une excellente option pour les débutants.
  2. Moyogi (courbe verticale). Le tronc est légèrement incurvé à plusieurs endroits, tandis que le ficus se développe verticalement et sa couronne ne dépasse pas les limites du récipient. Souvent, l'arbre a la forme de la lettre S. C'est sous cette forme que les ficus se trouvent le plus souvent dans des conditions naturelles.
  3. Shakan (inclinaison). Ce bonsaï symbolise la résistance au vent. Le tronc de l'arbre est incliné d'un côté, les racines du côté opposé semblent être retournées.
  4. Sokan (tronc fourchu). Deux troncs émergent d'une même base, dont l'un est formé par un plus court ("enfant"). Le second est plus grand et plus épais («parent»). Lors de la culture d'un tel arbre, il est nécessaire d'obtenir le rapport optimal entre la longueur et l'épaisseur des deux parties de la plante pour que le bonsaï ait l'air harmonieux.
  5. Hokidachi (balai). Dans un arbre formé dans ce style, les branches et les racines doivent diverger d'un tronc droit puissant aussi symétriquement que possible. La couronne est duveteuse, en forme de sphère.
  6. Yesueue (bosquet). Plusieurs ficus de types identiques ou différents sont plantés dans un même conteneur (le nombre minimum de spécimens est de neuf), alors qu'ils doivent avoir des troncs de tailles et d'épaisseurs différentes. C'est une composition incroyablement pittoresque.

Galerie de photos: Styles Bonsaï

La procédure de plantation et de transplantation d'arbres

Il n'y a rien de compliqué dans la procédure de transplantation elle-même. Il est important de bien s'y préparer en choisissant le bon pot et le bon substrat. Pensez à la composition à l'avance. Un arbre semble assez solitaire. Choisissez un décor qui correspond à votre style pour plus d'authenticité.

Préparation des semis

La formation du ficus de Benjamin sous forme de bonsaï doit commencer immédiatement après l'enracinement du plant. Ce dernier est facile à obtenir à partir d'une bouture trempée dans l'eau à température ambiante. Pour cela, vous avez besoin de:

  • couper le haut de la pousse;
  • traiter la «plaie» avec un stimulateur radiculaire (Kornevin, Epin);
  • mettez la bouture dans l'eau. Dans environ une semaine, le futur bonsaï prendra racine;
  • après quelques jours, plantez une nouvelle plante dans un bol.
    Coupez d'abord les racines pour que le ficus ne pousse pas trop vite.

Choisir et préparer un conteneur pour la plantation

Pour faire pousser Benjamin Ficus Bonsai, préparez un bol peu profond mais large. Il doit être assez lourd et stable, donc un récipient en céramique est la meilleure option. Il est impératif d'avoir des trous pour l'évacuation de l'excès d'eau. Avant de planter le ficus, le récipient doit être soigneusement lavé.

Un pot de fleurs bonsaï a besoin d'un peu profond mais large

Mélange de sol

Le ficus est une plante sans prétention, il pousse bien dans n'importe quel sol. Cependant, pour son meilleur bien-être, il est recommandé de formuler un substrat nutritif à partir des ingrédients suivants:

  • gazon fertile (1 partie);
  • feuille de terre (1 partie);
  • sable (1/2 partie);
  • du charbon de bois.

S'il n'est pas possible de compléter vous-même le mélange de sol, vous pouvez utiliser de la terre prête à l'emploi pour les ficus ou un substrat universel légèrement acide.

Pour aérer les racines et éliminer l'excès d'humidité, il est nécessaire d'organiser un drainage. Étant donné que la culture du bonsaï nécessite un récipient peu profond, cette couche doit être formée d'une manière spéciale. Couvrez les trous du fond avec un treillis en plastique à mailles fines, mettez une couche de sable grossier dessus, puis un peu de substrat (couche de 2-3 cm d'épaisseur).

Greffe de bonsaï: instructions étape par étape

Pendant les trois premières années, le Benjamin ficus bonsai doit être replanté annuellement, avec un remplacement complet du substrat. Le nouveau récipient doit être 2 à 3 cm plus large et 1 cm plus profond que le précédent.

  1. Au fond du bol, disposez un drainage de sable grossier, en couvrant les trous avec un treillis en plastique.
  2. Versez le substrat en remplissant 1/3 du volume du pot de fleurs.
  3. Retirez le bonsaï de l'ancien pot, secouez le sol des racines et rincez-les à l'eau tiède.
  4. Coupez les racines en deux. Coupez complètement les fines racines filamenteuses. Traitez les "plaies" avec du charbon actif broyé.
  5. Placez la plante dans un bol et couvrez-la de substrat afin que le tiers supérieur des racines reste au-dessus de la surface du sol (si le style choisi l'exige). Compactez doucement la terre (sans tasser fortement), arrosez et couvrez de mousse de sphaigne sur le dessus.
    De plus, vous pouvez décorer la composition avec des cailloux, du sable coloré, des morceaux d'écorce, des figurines qui correspondent au style, etc.

    Les jeunes spécimens doivent être replantés chaque année.

Comment former un bonsaï de Benjamin ficus de vos propres mains

Lors de la mise en forme d'un bonsaï, il est nécessaire de donner la forme souhaitée aux racines, au tronc et à la couronne. Cela se fait en enveloppant avec du fil de fer, en coupant et en liant.

Donner la forme désirée aux racines

Vous devez d'abord créer une forme fantaisie à la racine. Ceci est réalisé en raccourcissant à plusieurs reprises le tournage principal. Après la plantation, coupez la tige à environ 5 cm de la base. En conséquence, les racines commenceront à devenir plus larges et plus épaisses. Lorsque la prise de vue ajoute à nouveau 5 à 7 cm, vous pouvez répéter la procédure. Arrêtez de tailler lorsque vous êtes satisfait de l'apparence des racines. Alors seulement, passez à l'étape suivante - la formation du tronc et de la couronne.

Formation du tronc

Le tronc a la forme désirée avec du fil de fer. L'écorce du ficus est très fine et facile à endommager, il est donc recommandé d'utiliser un fil fin avec un isolant pour la formation et de mettre un chiffon doux en dessous.

  1. Une fois que le plant a pris racine, enveloppez le tronc à l'endroit où vous prévoyez de le plier, tirez légèrement (ne serrez pas trop fort, car des cicatrices peuvent apparaître sur l'écorce).
  2. Pliez l'arbre dans la direction souhaitée.
  3. Deux mois plus tard, le ficus "fixera" la forme proposée et le fil pourra être retiré. Coupez-le soigneusement à plusieurs endroits avec des ciseaux pointus et retirez-le.
    Il est impossible de dérouler le fil, car il est possible de casser les pousses.

En utilisant du fil ordinaire, vous pouvez donner au ficus la forme souhaitée

Tailler la couronne, enlever les feuilles en excès

Ficus Benjamina tolère la taille sans conséquences, s'en remettant facilement. La plante commence à se ramifier activement et à développer sa masse verte. Chaque pousse doit être coupée lorsque 6 à 10 limbes apparaissent dessus.... 2-4 feuilles sont laissées sur une branche.

  1. Commencez la taille au bas de la couronne.
  2. Ensuite, façonnez-le selon le plan décrit, en donnant la forme souhaitée.
  3. Ne raccourcissez les rameaux que sans toucher les feuilles.
  4. Recouvrez les tranches d'une petite quantité de vernis de jardin.

Ficus tolère parfaitement la taille

Faites la taille cardinale du ficus de Benjamin au printemps (avant la croissance active). L'été, corrigez sa «coiffure» en supprimant systématiquement les branches dépassant de la silhouette de la couronne.

Une fois taillé, le ficus produit un jus blanc laiteux, qui est la matière première pour la fabrication du latex.

Avec l'arrivée de l'automne, arrêtez complètement la taille.

Des soins corrects

Bien sûr, prendre soin du bonsaï a ses propres nuances par rapport à la culture d'un ficus «classique». Nous ne devons pas oublier l'arbre même le temps d'une journée.

Emplacement

Benjamin Ficus Bonsai peut être cultivé sur une fenêtre ouest ou est, et les arbres poussent bien à l'ombre partielle.

Les bonsaïs peuvent être placés non seulement sur la fenêtre, mais également à l'intérieur de la pièce.

Veuillez noter que le ficus ne tolère pas les courants d'air froid et les changements soudains des conditions de détention.

Arrosage et pulvérisation

Étant donné que le bonsaï pousse dans un petit récipient, le sol qu'il contient sèche beaucoup plus rapidement que dans une grande baignoire. Arrosez le mini ficus avec modération, mais tous les jours. Les feuilles ont besoin de plus d'humidité. Pour ce faire, vaporisez-les tous les jours au printemps et en été (par temps chaud, cela peut être fait deux fois par jour). Ou, placez un bol d'eau ou une fontaine intérieure à côté de la plante. Cela aidera à augmenter l'humidité de l'air en hiver, si l'arbre se trouve à côté de radiateurs ou d'autres appareils de chauffage. En s'évaporant, l'eau fournira le niveau d'humidité nécessaire à la plante.

Fertilisation

La plante pousse dans un espace confiné, de sorte que les nutriments sont éliminés du sol incroyablement rapidement. Pour une croissance rapide, il est nécessaire de faire du top dressing toute l'année. Utilisez des engrais complexes spéciaux pour les ficus ou les palmiers, par exemple, les préparations Pokon ou Agricola conviennent.

Prenez le médicament lui-même la moitié de la quantité indiquée sur l'emballage (solution à demi-concentration).

Nourrissez le bonsaï toutes les deux semaines au printemps et en été et réduisez le nombre de traitements à un par mois en automne et en hiver.

Bonsaï de ficus microcarp: caractéristiques des soins à domicile

Ficus microcarpa, ou ginseng (ginseng), pousse dans la nature comme un arbre énorme d'environ 25 m de haut, chez nous, on l'appelle le laurier indien, le banian chinois et l'île verte. Et les habitants de l'île de Bornéo appelaient cette espèce de ficus «l'étrangleur». Il construit des racines aériennes qui s'enroulent autour des arbres voisins et interfèrent avec leur croissance.

Ficus microcarpa est incroyablement rustique et pousse très rapidement. Les arbres apparaissent partout où vont les graines. La plante se trouve sur les toits d'immeubles à plusieurs étages, sur des rochers et même dans des fissures de trottoirs.

Les caractéristiques naturelles du microcarpe ficus sont idéales pour la formation d'un bonsaï miniature. En prendre soin est très simple. Il suffit d'arroser abondamment la plante deux fois par semaine et de vaporiser périodiquement la couronne.

Un endroit pour le ficus microcarpe doit être choisi bien éclairé, mais la plante ne tolère pas la lumière directe du soleil, il est donc préférable de l'ombrer un peu. Comme le ficus de Benjamin, il nécessite une alimentation régulière et une greffe annuelle, dans laquelle il est nécessaire de laisser des racines aériennes à la surface.

Vidéo: arbre de style bonsaï de Ficus microcarp

Tableau: les nuances de l'entretien des autres bonsaï ficus

Ficus bonsaï pandaPresque tous les styles et formes de bonsaï conviennent à la culture de panda ficus miniatures. Le tronc d'une jeune plante est suffisamment flexible, on peut facilement lui donner la forme souhaitée à l'aide de fil de fer. Après environ deux mois, il corrige un virage artificiel.
Bonsaï ficus émoussé (retuza)Prendre soin d'un bonsaï à partir d'un ficus terne est simple, la plante est très sans prétention. Le tronc et les racines aériennes peuvent prendre une forme inhabituelle sans intervention humaine, mais si vous dirigez un peu la plante, en lui donnant l'aspect souhaité à l'aide de la taille, le ficus se transformera très rapidement en un joli et spectaculaire bonsaï.
Bonsaï Ficus caricusFicus Karika n'est rien de plus qu'une figue (on l'appelle aussi figuier ou figuier). La plante a un feuillage très spectaculaire et le tronc peut prendre n'importe quelle forme. Elle diffère des autres espèces en ce qu'elle perd ses feuilles pour l'hiver et se «repose», en arrêtant sa croissance. Pendant la période de dormance, l'arbre est conservé dans un endroit frais, arrosé modérément.
Bonsaï ficus sacréFaute d'éclairage, le ficus sacré perd ses feuilles, il lui faut donc un endroit ensoleillé et chaleureux. L'arbre tolère mieux un manque d'humidité que son excès, alors essayez de ne pas inonder le bonsaï. Les formes miniatures de bonsaï du ficus sacré ne fonctionneront pas, car la plante se distingue par une bonne croissance, mais des arbres jusqu'à 50 cm de haut en sont parfaitement formés.

Problèmes avec la croissance des arbres miniatures

Ficus bonsai répond immédiatement aux erreurs du fleuriste avec une forte détérioration de son apparence. Il est beaucoup plus facile de restaurer le caractère décoratif de la plante si vous commencez à agir immédiatement. Par conséquent, il est important d'apprendre à interpréter les "signaux" envoyés par l'arbre et de savoir quoi faire dans chaque cas particulier.

Tableau: comment le bonsaï réagit aux erreurs de toilettage

ProblèmeCauseComment réparer la situation
Le bonsaï perd des feuilles
  • humidité ou sécheresse excessive;
  • Brouillon;
  • lumière du soleil éblouissante.
Déplacez le bonsaï dans un endroit chaud avec une lumière diffuse. Ajustez le mode d'arrosage, humidifiez un peu, mais souvent (effectuez la procédure immédiatement après le séchage de la couche supérieure du substrat dans le bol). Dans environ 3-4 semaines, de nouvelles feuilles pousseront.
Les racines sont sèchesarrosage insuffisantArrosez fréquemment le bonsaï car le sol sèche très rapidement. Si les racines ne se cassent pas entre les mains, la plante peut récupérer. Pour ce faire, il vous suffit de régler le mode d'arrosage. Cela aidera la mousse à retenir l'humidité. Couvrez-en les racines après la procédure.
Taches brunes sur le bout des feuillestempérature ambiante trop élevée ou air secPulvérisez la plante plus souvent, coupez les feuilles endommagées.

Maladies et ravageurs typiques: comment reconnaître et combattre?

Le bonsaï est relativement rarement affecté par les ravageurs, à l'exception des insectes et acariens les plus courants qui se nourrissent de la sève des arbres. La principale menace pour la culture est la pourriture des racines. La maladie se développe très rapidement, et si elle est allée loin, il n'est plus possible de sauver la plante.

Tableau: ravageurs et maladies du ficus bonsaï

Maladie / ravageurPanneauxMéthodes de traitementMéthodes de prévention
Bouclier (puceron du bouclier)Des plaques brunes et des dépôts collants apparaissent sur les feuilles.Grattez les insectes visibles, essuyez les feuilles et les pousses avec un coton-tige trempé dans de l'eau savonneuse, traitez la plante avec une solution alcoolisée.Arrosez l'arbre régulièrement, vaporisez les feuilles.
TétranyqueLes feuilles sont décolorées, une fine toile d'araignée est visible sur le dessous.Pulvériser avec une solution d'éthanol à 25%.Vaporisez la plante quotidiennement. Si l'humidité de l'air est faible, placez un bol rempli d'eau à côté du bonsaï.
Cochenille (feutre)Un écoulement cireux semblable à du coton apparaît à l'aisselle des feuilles.Lavez le bonsaï avec de l'eau savonneuse. Essuyez les feuilles avec un tampon imbibé d'alcool.Arrosez fréquemment la plante.
Pourriture des racinesLes feuilles jaunissent, se fanent, puis acquièrent rapidement une teinte sombre.Retirez le bonsaï de l'ancien sol, rincez les racines et découpez les zones pourries avec un couteau bien aiguisé. Traitez les tranches avec du vert brillant. Laissez les racines sécher et plantez le bonsaï dans un sol frais.Arrosez correctement, l'hydratation doit être modérée mais fréquente. Ameublissez périodiquement le sol pour que les racines de la plante reçoivent suffisamment d'oxygène.

Vidéo: comment faire pousser un arbre miniature à la maison - une classe de maître

Les arbres miniatures de style bonsaï peuvent être cultivés à partir de différents types de ficus, en seulement deux à trois ans, après avoir reçu une composition magnifique d'une forme inhabituelle. Les amateurs de floriculture du monde entier aiment particulièrement former des bonsaïs à partir de ficus, car un soin minimal est requis.


Ficus Microcarpa (latin - Ficus Microcarpa ginseng), en apparence l'un des plus colorés et des plus populaires en floriculture domestique, est un représentant de la vaste famille des mûriers. La patrie de cette plante à feuilles persistantes est les forêts de la région tropicale de Malaisie, des Philippines, du sud de la Chine et du nord de l'Australie. Dans la nature, Microcarpa est assez agressif envers les arbres voisins, les tressant étroitement avec ses racines aériennes. À la maison, cependant, c'est une jolie plante à croissance lente qui peut être moulée dans un style bonsaï. Il atteint rarement une hauteur d'un mètre et demi, tandis que dans son environnement naturel, il atteint 20 m.

Variétés de ficus Microcarp - Moklame, Albomarginata, Ginseng.

Le tronc épaissi d'une plante bizarre est, en fait, une continuation de sa racine massive. Ce n'est pas une propriété naturelle d'une plante, mais le résultat du travail de spécialistes qui la taillent et la stimulent habilement avec des moyens spéciaux. Les microcarpes «réguliers» sont similaires au ficus de Benjamin.

L'écorce du tronc est lisse et tendre, facilement endommagée, de couleur grise. Les feuilles peuvent être rondes, ovales ou elliptiques.

La plante fleurit (uniquement dans des conditions naturelles ou dans des serres) avec syconia - fleurs similaires aux baies, formant ensuite de petits fruits (jusqu'à 1 cm de diamètre). Traduit en latin, "microcarpa" signifie à petits fruits.


Qu'est-ce que le bonsaï

Pour beaucoup de gens, cela devient une découverte que le bonsaï n'est pas une variété distincte, c'est un art national japonais, une technique de tonte et de toilettage qui transforme une plante en un petit arbre d'intérieur. Ce processus n'est pas compliqué, mais il nécessite une préparation, à la fois théorique et matérielle.

Pour créer correctement un bonsaï, vous devez apprendre les techniques de jardinage, comprendre son esthétique. Contrairement aux idées fausses courantes, ce terme ne comprend pas qu'une seule plante coupée. Ce mot signifie une composition complète, qui se compose d'un ou plusieurs ficus, pierres, sable et autre décor. L'œuvre créée peut être complétée par des éléments plus complexes, par exemple des fontaines électroniques.

Principes de base de la formation

L'art de créer de petits arbres d'intérieur à partir de ficus ordinaires nécessite le respect de plusieurs règles, dictées par l'idéologie du pays ancêtre de ce type de créativité:

  1. Le bonsaï est avant tout une petite plante. Il n'y a pas de consensus sur la taille de l'espèce idéale. On pense que la taille moyenne d'un arbre de maison est de 30 à 50 centimètres.
  2. Tout est soigné dans cette plante. Il est inacceptable de sortir des feuilles, des brindilles et des cailloux placés par inadvertance sur le sol.
  3. Le bonsaï a sa propre logique bien définie. Par exemple, si le jardinier décidait que la plante serait symétrique, il devrait en être ainsi dans tout, du sens de croissance des branches au décor à la surface de la terre.

Quels types de ficus conviennent à la création de bonsaï

En théorie, un arbre de maison peut être créé à partir de n'importe quelle plante. Dans la pratique, un certain nombre de variétés de ficus sont plus souvent utilisées à cette fin. Ils forment mieux une tige solide et, lorsqu'ils sont correctement entretenus, ressemblent le plus aux arbres. Vous pouvez fabriquer cette plante en utilisant:

  1. Ficus sacré. Convient au design Art Nouveau car la tige est gris clair. Pour créer, utilisez du fil (dirige les branches) et de la taille (renforce la tige).
  2. Ficus Benjamin... Les bonsaïs se révèlent inhabituels, la tige se plie, grandit et grandit souvent ensemble, prenant des formes bizarres. Il est difficile de créer un arbre à partir de Benjamin, du moins parce que cette plante ne peut pas être attachée.
  3. Ficus Panda. Un favori au Japon, il est souvent utilisé dans les coupes de cheveux créatives. Il a de petites feuilles rondes et brillantes qui distinguent le panda des autres variétés. De plus, cette plante est sans prétention dans les soins: elle peut être laissée à la lumière, coupée et nouée.
  4. Ficus Ginseng (Ginseng)... Cette plante a une forme inhabituelle, une couleur de tige brune noble et des feuilles soignées en forme de cœur. Un tel bonsaï a l'air aussi inhabituel et lumineux que possible à l'intérieur.


Bonsaï de Ficus Benjamin - voir la vidéo

Ficusest peut-être l'un des bonsaïs les plus respectueux des plantes de notre climat. Il n'a pratiquement pas besoin de paix en hiver et peut être gardé dans une pièce sans problèmes. Bien qu'il soit utile pour un développement sain de le garder à l'extérieur en été.

ficus de bonsaï
Il convient de noter que le ficus n'est presque jamais utilisé dans les bonsaï japonais classiques. Cependant, cette plante est largement utilisée pour le bonsaï dans le reste du monde comme l'un des plus stoppés.

sans prétention sur les principaux points de la création de bonsaï à partir de Benjamin ficus.

Conteneur Ficus Bonsai Comment:
Benjamin est connu, le bonsaï est un arbre, spécialement formé selon les canons, beaucoup plus miniature que ses parents dans la nature. Il est cultivé dans un plat spécial appelé récipient.

Bonsaï Ficus
pour le bonsaï de conteneur de ficus - une sorte de fleur Comme. un pot en règle générale, sa profondeur est petite par rapport à. Pour un bonsaï de taille moyenne (30 cm de profondeur), la hauteur du récipient doit être d'environ 3 à 5 cm.

Pour un contenant Bonsaï, il est impératif d'avoir une hauteur de pied de 8 à 15 mm et plusieurs grands trous de drainage. 10 mètres carrés cm du bas du carré - au moins 1 trou d'un diamètre de 1 cm.

Plantation pour le ficus bonsaï:
Avant de planter les trous de drainage, couvrez les trous avec un treillis avec un maillage de 2-3 mm. Versez une couche de drainage au fond - sable grossier (4-5 mm). Ensuite - une couche de mélange de base de sol. Placez-y une plante avec des racines bien taillées et remplissez-la de ce mélange pas au-dessus du collet.

Bonsaï Ficus
Le niveau du sol lors de la plantation du ficus pour le bonsaï doit être d'environ un centimètre sous le bord du récipient. À fond, mais pas trop. En tant que mélange de base, vous pouvez utiliser n'importe quel sol léger et sain disponible.

Arrosage du bonsaï avec du ficus:
Lorsque vous arrosez un bonsaï d'une plante de ficus, il devrait presque s'écouler immédiatement. S'il stagne, cela signifie que le sol n'est pas assez léger. levure chimique Le meilleur - la vermiculite (cela arrive dans les magasins de fleurs) sable - un substitut.

Bonsaï Ficus
Il est préférable d'arroser avec un jet bien arrosé par le haut jusqu'à ce que les trous de drainage s'imprègnent de l'humidité. La règle de base de l'arrosage n'est pas abondante, mais souvent. N'arrosez pas la plante si la surface du sol est clairement humide. Il est impératif de ne pas laisser l'eau stagner au fond du récipient.

Rétroéclairage bonsaï Ficus:
Pendant la saison de croissance, il est très utile de mettre en valeur Benjamin Ficus Bonsai. Une simple lampe fluorescente sur un support fera cela. Un excès de lumière ne fera pas de mal. Lorsque la plante est en dormance, il n'est pas nécessaire de la mettre en évidence.

Formation Bonsaï de Benjamin Ficus:
Le Ficus Benjamin (ou tout petit avec des feuilles différentes) peut être acheté chez le fleuriste débutant. Le magasin a deux tâches principales pour créer des bonsaïs à partir de ficus: assurer également un état sain et énergique et donner aux plantes une forme appropriée.

ficus de bonsaï
Lors de la formation d'un bonsaï à partir de ficus, il est nécessaire de s'efforcer d'obtenir une plus grande épaisseur du tronc. La base est particulièrement importante, qui est large et en expansion uniforme. Le ficus a une particularité - les racines aériennes sont très appréciées. La couronne doit être conique. Branches - alternent et s'éloignent des courbes extérieures des côtés du tronc.

Contrairement aux autres types de Benjamin, le ficus ne permet presque pas d'enrouler le fil - il est très cassant. Bien que vous puissiez essayer d'envelopper les jeunes pousses.

Mais ficus benjamin tolère parfaitement la taille. Compte tenu de cela et de la capacité de donner des bourgeons dormants à partir des pousses, vous ne pouvez faire qu'avec. en taille, essayez de ne pas laisser de longues sections de branches droites, coupées par 1-2 entre-nœuds.

Bonsaï d'Aspire
N'obtenez pas de bonsaï de ficus de ficus tout de suite. Cela se fait très lentement - pendant des années, des décennies.

Le principal danger lors de la culture de bonsaï à partir de ficus est la pourriture des racines (bien que ce ne soit pas le cas avec le ficus). souvent, vous remarquerez un séchage des extrémités des pousses, examinez immédiatement les racines. Les pourris doivent être impitoyablement éliminés.

Greffe de bonsaï Ficus:
Les bonsaïs doivent être replantés périodiquement. En fonction de la taille et de l'âge après - les plantes ont entre 2 et 5 ans. Un signe de transplantation mûre peut être l'apparition de racines depuis les trous de drainage et l'élévation de la surface du sol jusqu'au bord du récipient.

repiquage Lorsque les racines doivent être coupées dans une large mesure - cela stimule la croissance et est complètement pour une plante saine et inoffensive.

Bonsaï Ficus
c'est Ficus la première étape du bonsaï. Une plante sans prétention et réactive vous permettra d'acquérir les compétences et l'expérience nécessaires pour passer à des espèces plus traditionnelles dans le bonsaï japonais canonique. En plus du ficus, pour commencer, nous recommandons le muraya, le myrte, le podocarpus, le carmona.


Bonsai ficus ginseng soins à domicile. Soins à domicile Ficus Ginseng

Le ginseng ou ficus microcarpa ginseng est une espèce de ficus qui appartient à la famille des mûriers. La similitude de la fleur présentée avec le ginseng réside uniquement dans le tronc épais, qui ressemble à une racine. Bien qu'il soit très difficile de créer un «système racine de mandragore» à la maison.

Dans la nature, les espèces présentées peuvent atteindre une hauteur de 25 mètres. En ce qui concerne les conditions domestiques, nous parlons généralement de plantes naines qui ressemblent à du bonsaï.

Pour une bonne croissance, le ficus doit créer des conditions optimales, notamment:

  • sélection du bon microclimat
  • arrosage de haute qualité
  • alimentation compétente.

Le bon microclimat - ce que c'est

Le ficus ginseng ne tolère pas la lumière directe du soleil, vous ne devez donc pas mettre un pot de fleur sur un rebord de fenêtre, où le soleil brille constamment. Cependant, il est également impossible de cacher la plante à l'ombre. Il est conseillé de mettre en valeur la fleur dans un endroit lumineux, mais pas très éclairé, où la température ne descendra pas en dessous de +16 .. + 18 ° C.

Important! Le ficus est le genre de fleur qui n'aime pas les permutations, il ne doit donc pas être transporté d'un endroit à l'autre.

Arrosage de haute qualité

De nombreux jardiniers font une grosse erreur en arrosant une fleur avec de l'eau du robinet, pensant que rien de terrible ne se passera, car l'eau de pluie n'est pas plus propre. Peut-être, mais il ne contient pas de chlore et de sels qui affectent négativement le sol et toute la plante. À la maison, vous ne devez arroser la fleur qu'avec de l'eau décantée, fondue, de la pluie ou purifiée.

Et la manipulation est effectuée comme suit:

  1. La procédure ne démarre que lorsque le substrat du pot de fleurs sèche à 2-3 cm de profondeur.
  2. La fleur aime la pulvérisation, mais il est conseillé de ne pas arroser abondamment les racines aériennes et le tronc. Il est recommandé d'essuyer de temps en temps les plaques en feuille avec un chiffon humide.
  3. S'il est souhaitable de procéder à une irrigation tous les jours, la plante doit être arrosée en été pas plus de deux fois par semaine et en hiver - pas plus d'une fois en 10 à 14 jours.

Une attention particulière doit également être portée à l'humidité de la pièce, qui doit être d'au moins 50%.

Fertilisation

Sans habillage, pas une seule fleur ne poussera et ne ravira le cultivateur par la splendeur de sa couronne ou une abondance de fleurs. Et bien que le ficus ginseng ne fleurisse pas à la maison, il peut se vanter de la richesse de la couleur des plaques de feuilles. Par conséquent, il est nécessaire de faire de la fertilisation dans un pot avec une plante 1 fois en 2 semaines, en alternant la matière organique avec des engrais minéraux.

Greffe de ficus

Une jeune fleur est transplantée chaque année, une plante qui a atteint l'âge de deux ans doit être réalisée tous les 2-3 ans.

À propos, il est tout à fait normal que les feuilles d'une fleur nouvellement achetée et ramenée à la maison commencent à tomber. C'est ainsi que la plante réagit aux changements de l'environnement.

Lors de la transplantation de ginseng ficus microcarpa, il est important d'utiliser un sol spécial. Il peut être neutre ou légèrement acide. Un substrat similaire est vendu dans les magasins de fleurs, mais vous pouvez le fabriquer vous-même.

Pour ce faire, vous devrez prendre:

  • sable - 1 partie
  • sol feuillu - 2 parties
  • terre de gazon - 2 parties.

Certains producteurs ajoutent également de la tourbe ou du charbon de bois à la composition. Après avoir bien mélangé tout cela, nous pouvons supposer que le mélange de sol est prêt.

Il y a une opinion selon laquelle les ficus bonsaï de ginseng n'ont pas besoin d'être transplantés. Ils disent qu'il suffit de couper les racines. Ce n'est pas vrai. Considérant que le type de ficus présenté, comme tous les autres, contient du jus toxique, affectant progressivement la composition du substrat, la greffe doit être réalisée sans faute.

Façons de créer un bonsaï de ginseng

Il est difficile de contester le fait que le ficus «ginseng» a l'air incroyable sous la forme d'un bonsaï. Il n'est pas surprenant que de nombreux jardiniers s'efforcent de donner à leur fleur exactement cette forme. De plus, ce n'est pas difficile à faire. Le tronc est formé en premier. Pour ce faire, vous pouvez attacher soigneusement le haut de la couronne au tronc avec des fils, puis attacher très soigneusement tout le ficus avec du fil.

Après 2 mois, toute cette structure est supprimée. Cette procédure créera des cicatrices spéciales qui ornent la plante.

Quant à la couronne, elle est également simple à former. Si vous voulez obtenir la forme d'une balle, les pousses latérales sont régulièrement coupées et les branches supérieures et les feuilles sont coupées. Il ne faut pas oublier d'éclaircir la couronne pour qu'à l'intérieur des pousses ne créent pas une «forêt» inutile.

Méthodes de reproduction des fleurs

Si vous savez comment prendre soin d'une plante, vous pouvez obtenir non seulement un beau buisson, mais également la possibilité de produire des ficus.

Les méthodes les plus populaires sont:

  • propagation par boutures
  • multiplication par boutures de racines
  • reproduction par couches d'air.

Propagation par boutures

Ce type de reproduction est effectué dans cet ordre:

  1. Au printemps, il est nécessaire de couper des boutures avec plusieurs feuilles des sommets.
  2. Après cela, les pousses doivent être placées dans l'eau pendant 2 heures, qui devront être changées périodiquement.
  3. Ensuite, les boutures sont placées dans un substrat préparé et recouvertes d'un sac.

Le jardinier doit mettre un pot de fleurs avec des boutures dans une pièce lumineuse et chaleureuse. A ce stade, les règles de soins se réduisent à l'aération de la serre et à un bref arrosage.

Après 2-3 mois, lorsque les boutures prennent racine, elles peuvent être plantées dans de nouveaux pots.

Propagation par boutures de racines

Afin de propager une fleur de cette manière, une partie de la racine doit être coupée d'un ficus adulte, puis placée dans l'eau pendant plusieurs heures. Ensuite, la racine est plantée dans un mélange tourbe-sable et recouverte d'un film.

Lorsque les premières feuilles apparaissent, le film peut être retiré et, après un certain temps, la jeune plante peut être transplantée dans un pot de fleurs.

Propagation par couches d'air

Cette méthode n'est pas utilisée aussi souvent que les autres. Pour commencer, le jardinier doit faire une petite incision autour de l'écorce, mettre de la mousse de mousse sur le dessus, puis envelopper le tout avec du papier d'aluminium.

Important! Il est impératif de garder la sphaigne humide, et n'oubliez pas de ventiler une telle serre.

Lorsque les racines apparaissent, le dessus est coupé et transplanté dans un récipient séparé.

Des règles simples permettront à un producteur de cultiver un beau ficus ginseng.


Styles et principales variétés de l'art du bonsaï japonais

L'art du bonsaï est classé en plusieurs types de plantes.

Ils diffèrent tous de certaines manières, dont les principales sont:

  • Floraison constante
  • Période de divulgation du printemps
  • Beauté volante saisonnière
  • Plantes avec des troncs ou des branches inhabituels.

Il vaut la peine de choisir des styles en fonction de la variété de ficus sélectionnée.

La première forme et la plus simple est le montant correct, il est également appelé Tekkan. Les lignes droites sont inhérentes à ce style, c'est donc le plus facile pour ceux qui commencent tout juste à maîtriser l'art japonais. Il se caractérise par un tronc effilé qui pousse des racines droites et massives qui s'étalent dans toutes les directions.

Le suivant est la mauvaise vue verticale (Moyogi). Cette variété diffère du type précédent par la courbure du tronc d'arbre. Il peut y avoir plusieurs courbures, mais elles diminuent vers l'apex. Les racines de ce style doivent être visibles à la surface et la couronne ne doit pas dépasser des bords du pot.

Si vous décidez de faire un pot de vos propres mains, l'article suivant vous sera utile: https://homeli.ru/dekor/svoimi-rukami/gorshok-dlya-bonsaj.

Sokan n'a pas besoin de description particulière. Sa particularité est que deux troncs poussent à partir d'une racine. Dont l'un est plus grand et plus épais que l'autre. De plus, sous cette forme, il peut y avoir plusieurs branches du système racinaire commun.

Grove (Yesueue) diffère des autres styles en ce que, dans ce cas, plusieurs plantes de la même espèce sont cultivées dans un même pot. La plantation de différents types de bonsaï est souvent autorisée, il devrait y en avoir au moins cinq.


Conditions de croissance du bonsaï de ficus.

Emplacement.

Le ficus peut être cultivé à l'intérieur, près d'une fenêtre ensoleillée ou à l'extérieur toute l'année dans les climats chauds. La lumière directe du soleil du matin est préférable au soleil direct de midi, parfois elle peut être trop forte - elle peut brûler les feuilles délicates. Les ficus n'aiment pas les courants d'air froids et les changements soudains de conditions. Apportez des modifications graduellement.

Les bonsaïs vivent dans de petits pots et leur sol sèche beaucoup plus rapidement qu'un pot ordinaire de terre. Par conséquent, une attention particulière doit être portée à l'arrosage du ficus. Arrosez le bonsaï tous les jours, mais un peu à la fois. Utilisez également un aérosol pour faciliter la vie des racines, surtout par temps chaud.

Les feuilles ont également besoin d'humidité supplémentaire pour être vertes et saines. Si vous gardez du ficus bonsaï dans votre maison, vaporisez-le tous les jours. Si le ficus se trouve près de la batterie en hiver, placez un bol d'eau à côté, qui s'évapore pour fournir au bonsaï l'humidité nécessaire.

Nourrir un bonsaï est essentiel pour sa santé, car les nutriments du sol sont éliminés très rapidement dans des conditions d'arrosage abondant. Lorsque de nouvelles feuilles commencent à apparaître au printemps, il est temps de commencer à nourrir votre bonsaï. Utilisez des engrais organiques liquides ou des engrais chimiques dilués deux fois plus fort qu'indiqué sur l'emballage. La fertilisation du ficus bonsaï est nécessaire toutes les deux semaines pendant la saison de croissance et une fois par mois en hiver. Ficus réagit rapidement et avec enthousiasme à l'alimentation.

Greffe de bonsaï Ficus.

Un bonsaï ficus adulte doit être replanté tous les deux ans au printemps en utilisant du terreau. Après la transplantation, arrosez le ficus et placez-le dans un endroit sombre pendant plusieurs semaines pour reconstituer les racines.

Ravageurs et maladies du ficus-bonsaï.

Boucliers plus souvent que d'autres, ils attaquent le ficus. Des bourgeons bruns ou noirs apparaissent sur les branches, qui contiennent des insectes sous une coquille cireuse protectrice.

Acariens parasitent également les ficus. Un petit nombre d'acariens sera déjà perceptible. Vous verrez de petits points rougeâtres ou bruns se déplacer le long des feuilles et des branches. Si une toile d'araignée apparaît sur le ficus, l'entreprise démarre et vous devez enregistrer votre bonsaï.

Cochenilles apparaissent sous la forme de zones blanchâtres et pelucheuses à la base des feuilles et sur les racines.

Ficus ne tolère pas les insecticides contenant du malathion. L'huile de neem est un bon moyen de lutter contre les ravageurs du ficus.

Si ton le bonsaï a commencé à perdre des feuilles sans raison apparente, en raison d'une humidité excessive ou de la sécheresse. Cependant, un coup d'air froid ou une exposition soudaine à la lumière du soleil peut faire de même. Vous n'avez rien de spécial à faire! Gardez le ficus au chaud, laissez sécher le sol, puis arrosez souvent et petit à petit. Après 3-4 semaines, les feuilles reviendront.

Cultiver des bonsaïs à partir de ficus est une entreprise philosophique et à long terme, soyez patient et créez un chef-d'œuvre!


Voir la vidéo: Un BONSAI avec un FICUS. Vital Bonsaï